Des hackers volent 13 millions de dollars à partir de distributeurs automatiques

Business

Par Malo le

Ils auraient obtenu les informations bancaires en Afrique du Sud.

Carte bancaire dans un distributeur de billets

Ah ben ça tombe bien. Pile au moment où je me décide à commencer Mr. Robot, la série qui veut dédiaboliser les hackers… Il faut qu’un groupe organisé japonais s’infiltre dans les données d’une banque sud-africaine pour voler un pactole de plus de 12,7 millions de dollars.

Les hackers japonais ont utilisé les données volées en Afrique du Sud pour créer plus de 1600 cartes de crédits contrefaites. Celles-ci ont ensuite été utilisées afin de retirer le maximum d’argent en moins de deux heures sur des distributeurs automatiques – la limite par carte étant de 100 000 yens (800 euros). La police fait état de cent retraits coordonnés (ce qui impliquerait donc plus d’une centaine de personnes dans le “braquage”) et plus de 14 000 transactions.

Les polices sud-africaine et japonaise travaillent en coopération pour tenter de remonter la piste des hackers, notamment grâce à l’aide d’Interpol. Les données collectées en Afrique du Sud pourraient provenir de “skimmers” : ces puces placées par les pirates sur les distributeurs de billets, qui permettent d’enregistrer les coordonnées bancaires.

Pour finir sur une note positive, citons übergizmo qui se laisse aller à une petite prédiction : “Ce n’est qu’une question de temps avant que votre entourage ou vous-même soyez touchés par le piratage de carte bancaire”.

5a5ff007-7d86-49e1-90d8-2cf025bcc43a_text

Source: Source