App Store : de gros changements ont été annoncés par Apple

Apple

Par Olivier le

Apple n’a pas attendu la WWDC pour annoncer de gros changements pour son App Store. La boutique d’applications va apporter une nouvelle souplesse aux développeurs, qui sont particulièrement choyés par le constructeur.

Et il vaut mieux pour Apple être gentil envers sa communauté de développeurs : c’est elle en effet qui fait la richesse de l’écosystème iOS, et qui aide le constructeur à vendre ses produits. Phil Schiller, le vice-président du marketing et en charge des boutiques d’apps depuis le mois de décembre, a fait plusieurs annonces.

Le temps de validation a été fortement réduit : il est passé de cinq jours à 48 heures, et souvent 24 heures seulement. Un soulagement pour les développeurs qui se rongeaient les sangs en attendant le feu vert de l’App Store. L’autre changement tient au modèle même de la boutique : Apple veut favoriser les abonnements.

La structure habituelle des revenus est de 70% pour les développeurs, 30% pour Apple. Elle s’applique aussi bien aux achats d’apps qu’aux abonnements souscrits dans les applications. Désormais, au bout de la deuxième année de souscription, les taux passent à 85/15. L’objectif est de pousser les développeurs à offrir sans cesse du contenu neuf, afin que leurs clients continuent de s’abonner. Les éditeurs pourront aussi piocher dans une gamme tarifaire comprenant 200 paliers… de quoi faire preuve d’une grande souplesse.

Enfin, et c’est sans doute le point qui fera couler le plus d’encre, Apple va inaugurer des bandeaux publicitaires dans les résultats de l’App Store. Ce bandeau sera signalé de manière très claire pour ne pas tromper l’utilisateur. Un système d’enchères sera ouvert pour « acheter » des mots clés. Tout cela apparaîtra cet été, d’abord sur la boutique américaine.

Source: Source