[The Witcher 3 – Blood and Wine] Que vaut la deuxième extension du RPG star de 2015 ?

Par Pierre le

The Witcher 3 est l’un des meilleurs RPG de l’histoire du jeu vidéo. CD Projekt nous a promis deux extensions pour son jeu phare. La première, Hearts of Stone, nous plongeait dans une aventure fascinante, mais ne s’éloignait pas trop du carcan de base du jeu. En revanche, Blood and Wine, la deuxième et dernière, est plus qu’une extension, puisque CD Projekt nous livre en réalité un jeu complet utilisant les mécaniques de The Witcher 3.

Bienvenue à Toussaint !
Bienvenue à Toussaint !

Geralt est appelé pour une nouvelle mission qui l’amène au royaume de Toussaint, une toute nouvelle zone aussi grande que les îles de Skellige. Située bien au sud, cette province parle forcément aux lecteurs de la saga d’Andrzej Sapkowski, puisque dans les livres, Geralt et ses compagnons y passent quelques mois. Mélange entre le Val de Loire et la Toscane de la Renaissance, Toussaint est un lieu magique, épargné par la guerre et les intrigues géopolitiques. Néanmoins, une ombre guette sur le royaume, puisque des Chevaliers sont retrouvés assassinés dans des circonstances étranges et violentes, sur lesquelles notre bon vieux sorceleur doit enquêter.

Toussaint change du tout au tout par rapport aux précédentes zones (Velen, Skellige), puisque CD Projekt a décidé de nous transporter dans une ambiance inédite pour la saga. Adieu les marécages infectes et les fjords perdus, et bienvenue dans les vignes paisibles et la belle cité de Beauclair, aussi grande que Novigrad ! Ici, les développeurs nous resservent ce qu’ils savent faire de mieux : une quête principale haletante, des quêtes secondaires magistralement écrites et des chasses aux monstres intenses. Notons que les lecteurs seront aux anges, puisque chaque coin de rue de Beauclair leur réserve une surprise. Des anciens personnages du livre reviennent et les allusions aux aventures romanesques de Geralt se succèdent.

Des chevaliers sont assassinés dans des circonstances étranges
Des chevaliers sont assassinés dans des circonstances étranges

Extension magistrale dans son exécution, Blood and Wine se permet même de rajouter quelques petites nouveautés au niveau du gameplay. Bien entendu, votre niveau maximal augmente au fil de l’aventure et il est maintenant possible d’aller plus loin dans la distribution de vos points de compétences, d’approfondir vos connaissances en alchimie, de profiter de menus revus et corrigés (plus agréables) mais surtout de gérer votre propre domaine. Véritable grosse nouveauté dans la saga, Geralt est maintenant un propriétaire terrien et doit gérer son exploitation (contre des orins durement gagnés). Une gestion qui influera sur les capacités de votre personnage, certains aménagement vous procurant des bonus bien utiles pendant les 30 heures de jeux requis pour terminer l’extension.

Bon, on passera par contre une Ablette toujours aussi buguée.

Des personnages du roman sont de retour !
Des personnages du roman sont de retour !

Blood and Wine est l’aboutissement d’une aventure débutée en 2007. Après neuf ans sur la saga, CD Projekt nous sort sa meilleure aventure dédiée au sorceleur. Un aboutissement qui nous fait comprendre qu’il sera impossible de faire mieux concernant notre bon vieux Geralt. Chant du cygne de la saga, Blood and Wine est une conclusion magistrale pour notre héros, aussi bien dans son gameplay que dans son écriture et son ambiance. Une extension à faire de toute urgence si vous êtes un adepte de la série.

The Witcher 3 : Blood and Wine, disponible sur Xbox One (testé sur Xbox One), PS4 et PC pour une vingtaine d’euros

Toussaint propose une ambiance inédite dans la saga
Toussaint propose une ambiance inédite dans la saga