Hyperloop One pourrait bientôt relier Helsinki et Stockholm en 30 minutes

Ville de Geeks

Par Malo le

hyperloop

Hyperloop One est le système de propulsion à grande vitesse qui veut envoyer les moyens de transports traditionnels au tapis en atteignant une vitesse dépassant les 1000 km/h.

Hier, la startup américaine a publié une nouvelle étude réalisée en partenariat avec l’entreprise FS-Links Ab, originaire des îles Åland, un archipel autonome finlandais. Elle présente le coût et la faisabilité d’une ligne Hyperloop One entre Stockholm et Helsinki, qui pourrait transformer un voyage de 3h30 en quelques dizaines de minutes.

En 30 minutes pour être précis : les moyens de transport actuels entre Helsinki et Stockholm sont l’avion (3h30) et le bateau (plus de 17h !). La construction d’une ligne Hyperloop One entre les deux capitales assurerait un gain de temps considérable aux voyageurs.

hyperloop-one-stockholm-helsinki-temps

La ligne de 500 km de longueur serait construite en sous-sol, sur piliers et en profondeurs sous-marines. Elle permettrait également de relier les autres grandes agglomérations des côtes finlandaises et suédoises.

Le coût du projet reviendrait à 19 milliards d’euros, dont 8 milliards d’euros pour le passage sous la mer Baltique à travers les îles de l’archipel Åland. Mais les auteurs de l’étude relativisent cette somme en évoquant les bénéfices potentiellement générés par l’Hyperloop One sur le long terme : de moindres coûts de maintenance, une augmentation de la valeur des propriétés côtoyant le système, une économie boostée par les temps de transport réduits et des revenus annuels générés par les tickets. En fait, l’entreprise estime que le coût de l’Hyperloop One reviendrait à 50% de celui des lignes de TGV.

hyperloop-one-stockholm-helsinki-prix

La ligne pourrait être construite en une douzaine d’année et devenir rentable après dix ans d’activité (seulement). Hyperloop One et FS-Links Ab vont maintenant chercher des investisseurs afin de soutenir le projet. Hyperloop One a réalisé son premier test en dehors des labos dans le désert du Nevada il y a peu. La startup est au coude à coude avec l’entreprise Hyperloop Transportation Technologies Inc. (HTT) qui développe un moyen de transport similaire et qui a conclu son premier contrat d’envergure avec la Slovaquie en mars dernier.

D’ailleurs, Hyperloop One ne compte pas s’arrêter aux pays scandinaves. L’entreprise a des vues sur les régions du monde les plus dépendantes d’un système de la sorte. On vous laisse la carte parce qu’elle nous a bien fait rire.

hyperloop-one-stockholm-helsinki-monde

Source: Source