Les montres connectées pourraient aider à voler nos codes de carte bancaire

Gadget

Par Malo le

Montre connectée et distributeurs de billets ne font pas bon ménage selon une étude des scientifiques de l’université Binghamton, publiée dans le magazine IEEE Pervasive Computing Magazine. Selon leurs recherches, les détecteurs de mouvements des montres connectées peuvent enregistrer nos codes bancaires lorsqu’ils sont tapés sur une borne de retrait.

montre-connectée-code-carte-bancaire

Afin de prouver leur hypothèse, les scientifiques ont tout simplement fait l’expérience… qui s’est avérée concluante ! Grâce à un logiciel intégré à la montre et à ses capteurs de mouvements, l’appareil a réussi dans 80% des cas à reconnaître correctement les quatre chiffres. Et ce pourcentage grimpait à 90% lorsque l’opération était répétée trois fois de suite avec le même code.

Les chercheurs se sont heurtés à une difficulté : celle de calculer la distance entre chaque déplacement des doigts par le seul biais de l’accélération. Pour ça, ils ont utilisé une technique qu’ils ont appelée « Backward PIN-sequence Inference Algorithm”. Celle-ci consiste simplement à détecter le positionnement de la dernière pression du doigt (sur le bouton valider) et de refaire le chemin en sens inverse en fonction de cette information.

Les pirates n’auraient qu’à récolter ces informations par Bluetooth ou par le biais d’un virus installé sur la montre (C’est pas nous qui le proposons mais bien les scientifiques).

La masse importante d’informations collectées par les montres connectées représente aussi une menace « dont il faut être conscient », explique Yan Wang, l’un des chercheurs. La puissance des capteurs de mouvements de ces appareils n’est pas à prendre à la légère lorsqu’on sait leur puissance : « cela peut paraître improbable (…) mais nous pouvons bien traquer vos mouvements de touche en touche… »

Les scientifiques proposent leur solution : « faites de grands mouvements aléatoires avant d’appuyer sur chacune des touches. » (traduit littéralement)
Et nous avons la nôtre : portez la montre au poignet de votre main « faible » (comme le font déjà la majorité des gens)

Source: Source