Les capteurs d’empreinte digitale présents dans 50 % des smartphones dès 2017

Smartphone

Par Henri le

Le capteur d’empreinte digitale est une fonction que l’on retrouve de plus en plus dans nos smartphones. Et cela ne devrait pas s’arrêter de si tôt.

SAMSUNG

Au départ destinés aux smartphones haut de gamme, les capteurs d’empreinte digitale se retrouvent désormais sur des modèles plus abordables, comme le Honor 5X (proposé à 220 €) par exemple. Cette tendance devrait continuer à s’imposer selon un rapport publié sur Digitimes, qui indique qu’un smartphone sur deux en sera équipé en 2017.

Huawei-Honor-5X-Smartphone-C

Une prévision qui s’inscrit effectivement dans l’évolution normale du marché puisque 20 % des téléphones vendus en 2015 en disposaient contre 40 % en 2016. On peut donc légitimement penser que 50 % d’entre eux en profiteront en 2017. Les principaux constructeurs de mobiles semblent en tout cas en être persuadés puisque Elan Microelectronics, FocalTech Systems ou encore Egis Technology se préparent à une belle hausse des commandes à partir du troisième trimestre de 2016. Le marché chinois jouera forcément beaucoup sur ces chiffres puisque les experts estiment que 500 millions de smartphones pourraient être vendus dans ce pays en 2016.

Moins cher et donc plus abordable

Comme souvent, la démocratisation d’une technologie est une histoire de coût. Les capteurs biométriques ont vu leur prix baisser assez rapidement, passant de 7 ou 8 dollars en 2015 à environ 3 dollars l’unité aujourd’hui. Voilà pourquoi on les retrouve plus souvent sur les appareils de milieu, voire d’entrée de gamme (Honor et Xiaomi en tête). Les grands constructeurs travaillent donc naturellement sur d’autres accessoires du genre. C’est notamment le cas de Samsung qui a décidé d’intégrer un scanner d’iris sur son prochain Galaxy Note 7.