[MàJ] La folle rumeur du jour : Et si Apple achetait McLaren ?

Apple

Par Pierre le

La rumeur a rapidement agité les foules et il est maintenant temps de sortir le pop-corn. McLaren a démenti l’information, indiquant qu’aucune négociation avait lieu. Néanmoins, Tim Brasdshaw du Financial Times, qui avait dévoilé l’affaire, maintient ses dires. Le feuilleton est lancé.

Cela fait un moment que les rumeurs sur une éventuelle entrée d’Apple dans le monde automobile courent sur les Internets. Mais aujourd’hui, Financial Times affirme que l’offensive est lancée en indiquant qu’Apple serait en pourparlers pour acheter la marque McLaren.

the-fast-and-the-furious-vin-diesel-7633438-853-480

Un rachat imminent ?

Le Financial Times créé la surprise en annonçant des négociations en cours entre Apple et McLaren. Le site précise qu’Apple pourrait soit investir dans le groupe, soit tout bonnement le racheter. Les négociations auraient débuté il y a déjà plusieurs mois.

McLaren est évalué entre 1 et 1,5 milliard de livres et est divisé en plusieurs groupes dont McLaren Automotive (la plus connue) et McLaren Technology Group. Le siège du groupe est situé dans le sud de l’Angleterre.

Cela signifie-t-il qu’Apple pourrait définitivement mettre un pied dans le marché automobile ? Cela reste encore à voir. On vous disait l’autre jour que si Apple testait déjà des voitures autonomes, le géant aurait revu sa stratégie pour l’automobile dans sa globalité.

La légende McLaren

McLaren, fondée par Bruce McLaren en 1963. D’abord écurie de Formule 1, la marque s’est mise aux supercars à partir des années 80, en créant certains des véhicules les plus puissants du monde, comme la McLaren F1, qui remporta les 24 heures du Mans en 1995 ou la plus récente McLaren P1, lancée en 2013.

La McLaren P1
La McLaren P1

Des voitures puissantes destinées à une clientèle de luxe. McLaren ne produit que peu de véhicules (quelques centaines par modèles) et les vend à prix d’or (la P1 est vendue 1 million d’euros). Avec l’entrée d’Apple dans la danse, McLaren pourrait changer du tout au tout.

Notons qu’Apple est un habitué des achats monstres. En 2014, Cupertino s’était offert Beats pour trois milliards de dollars.