[Star Wars : Rogue One] Disney pas assuré de rééditer le succès du Réveil de la Force

Cinéma

Par Elodie le

Les studios Disney ne font pas preuve d’un optimisme débordant concernant le spin off de Star Wars. Si le CEO de Disney, Bob Iger, ne doute pas de l’intérêt suscité par la sortie de Rogue One : a Star Wars story, il ne s’attend pas au même rendement engendré par The Force Awakens, l’épisode VII de la franchise.

rogue_one_disney

Réalisme, prudence ou fausse modestie ? Le boss de Disney marche sur des œufs lorsqu’il s’agit d’évoquer Rogue One. Bob Igor a eu le privilège de visionner un premier montage et assure qu’il est « vraiment intéressant en termes de récit » et qu’il a « aimé ce qu’il [a] vu ».

Toutefois, il s’est montré prudent devant les investisseurs réunis à une conférence organisée par Goldman Sachs : Rogue One ne devrait pas engendrer les mêmes recettes au box-office que Star Wars épisode VII (The Force Awakens), qui a accumulé 2,1 milliards de dollars à travers le monde. Devenant ainsi le troisième plus gros succès cinématographique de tous les temps.

Des attentes revues à la baisse

Le retour de Star Wars avec ses enfants prodigues – Harrison Ford, Mark Hamill et Carrie Fisher – après 10 ans d’absence y est certainement pour beaucoup dans ces résultats.

rogue_one_star_wars_disney

« On n’a jamais pensé qu’il ferait mieux que Le Réveil de la Force, a-t-il concédé, mais sur la base des retours concernant les trailers et affiches, le niveau d’intérêt [pour Rogue One] est aussi élevé qu’il l’était pour Le Réveil de la Force ». D’autant que Rogue One a dû faire face à une mauvaise publicité dévoilant le résultat des premières projections tests, si mauvaises que des reshoot auraient été commandés. En réalité, ils étaient prévus avant même le tournage de la première prise.

Des prédictions qui s’inscrivent dans une stratégie à long terme puisque les studios Disney prévoient de développer la franchise Star Wars au moins jusqu’en 2021. À l’instar de Marvel (Disney) et DC avec leur calendrier pléthorique. Bib Iger, qui a rencontré la boss de Lucas Film, Kathleen Kennedy, pour évoquer le développement de l’univers Star Wars, a eu un entretien similaire chez Marvel.

L’univers Star Wars étendu sur plusieurs années

Disney a d’ores et déjà plusieurs projets sous le coude : Le Réveil de la Force s’inscrit dans une trilogie, deux autres films sont donc attendus centrés sur le clan Skywalker, plus le spin off Rogue One (l’histoire d’un complot pour voler les plans de l’Étoile Noire) et celui autour du personnage de Han Solo, tous deux flockés Star Wars Story. Un écrivain a également été recruté pour un troisième spin off qui devrait débuter en 2020.

Tous ces films devraient sortir dans les salles au cours des 4 prochaines années. Mais les studios entendent bien exploiter le filon au-delà de cette date, rapporte Variety.

Première réponse le 14 décembre avec la sortie de Rogue One : a Star Wars story.

Source: Source