[Le Top 10 du Président] Barack Obama égrène ses références en matière de cinéma de Science-Fiction

Cinéma

Par Fabio le

Le magazine Wired a eu la chance de pouvoir travailler sur son prochain numéro avec le Président des États-Unis d’Amérique en tant que “journaliste invité”. On a notamment pu en savoir plus sur ses références en matière de SF au cinéma.

blade-runner

Ce numéro a été consacré plus particulièrement à l’étude de l’avenir, technologiquement parlant. La machine, l’intelligence artificielle, l’espace… autant de sujets sur lesquels sont revenues les équipes de Wired avec le Président des États-Unis. Et dans la constellation de ces sujets, le magazine américain a pu récupérer les références “ultimes” du monsieur en matière de long-métrage SF. Décryptons-les ensemble.

2001, l’Odyssée de l’espace (1968)

Un grand classique signé Stanley Kubrick, forcément. Pas grand-chose à dire, sinon que c’est un peu la référence “obligée” à lancer en soirée pour paraître à la fois intello et un peu poète aussi.

Blade Runner (1982)

Une autre grosse référence inspirée par Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? écrit par Philip K. Dick et réalisé par Ridley Scott. Si vous ne l’avez pas vu, foncez, sa suite sortira en 2017.

Rencontres du troisième type (1977)

Bon, du Steven Spielberg. Classique encore.

Star Wars : Episode IV—A New Hope (1977)

Le premier épisode de la saga qui a eu un tout petit écho ensuite, un petit truc de rien du tout.

On blague.

Star Trek (1966-69)

Pierre est ravi. Et Obama ne s’y est pas trompé en citant une série qui fête ses 50 ans aujourd’hui et qui a puissamment marqué les sphères geek. Si ça vous interesse et si vous ne savez pas par quel bout prendre la série, on vous a écrit un long dossier à ce sujet.

tos-640x364

Seul sur Mars (2015)

Bon, là on est un peu moins d’accord avec le Président. Seul sur Mars est bien un film (tiré d’un livre) sympathique (notre critique), mais pas de quoi se taper la tête contre les murs.

Matrix (1999)

On arrive presque au bout avec un choix plutôt étonnant, Matrix.

Cosmos (1980)

Et Barack Obama de conclure avec est une série télévisée américaine de vulgarisation scientifique créée par l’astronome américain Carl Sagan, que personnellement je n’ai pas vue. Vous pouvez d’ailleurs retrouver certains épisodes sur les internets. On est étonné qu’il n’a pas parlé de la série de 2014.

Bon, ça manque sans doute d’une surprise un peu plus méconnue, mais après tout, personne ne lui a demandé de nous dresser le parfait Top 10 des meilleurs films de Science-Fiction. Ca, c’est plutôt à nous de le faire. Vous pouvez d’ailleurs aller jeter ou rejeter un œil à notre dossier sur La Dystopie à Hollywood, où figurent certaines des références citées par Barack Obama.