Les jeunes se font plus piéger sur le Web que les seniors

Sur le web

Par Jules le

Une récente étude révèle que les jeunes sont plus souvent victimes de cyber-arnaques que leurs parents. Les seniors feraient preuve d’une extrême prudence sur Internet.

MR. ROBOT --
MR. ROBOT — “da3m0ns.mp4” Episode 104 — Pictured: Rami Malek as Elliot — (Photo by: Virginia Sherwood/USA Network)

Si les “Millennials” sont nés avec un ordinateur dans les mains, cela ne veut pour autant pas dire qu’ils savent s’en servir. Une enquête Ipsos commandée par Microsoft, interrogeant 1,000 personnes à travers 12 pays , démontre que les jeunes ont plus tendances à se faire piéger sur Internet que leurs aînés. Il en ressort que près de 50% des victimes de spams et autres campagnes malveillantes sur le Web ont entre 18 et 34 ans. Contrairement aux idées reçues, seuls 17% des victimes ont plus de 55 ans. Quant aux 35 – 54 ans, ils sont 34% à se laisser avoir par une arnaque Web. Sur la totalité des sondés, deux tiers ont fait l’expérience d’une cyber-arnaque en 2015.

Digital Naive

Que les Millennials se fassent plus souvent avoir s’expliquerait par le fait qu’ils sont beaucoup plus connectés que leurs parents et grands-parents. Ils sont par conséquent plus souvent sollicités par des pop-ups, des redirections vers des sites frauduleux, de fausses demandes de connexions, ou encore des téléchargements dissimulés de malwares. A contrario, les jeunes sont moins sensibles aux arnaques téléphoniques que les générations précédentes.

De même, l’étude se repose sur 1 000 sujets répartis sur 12 pays différents, ce qui est trop peu pour avoir une représentation correcte de chaque tranche d’âge. Dans certains pays, les victimes se contentent simplement de télécharger un virus. En Inde et aux États-Unis en revanche, un internaute piégé sur cinq va jusqu’à perdre de l’argent à la suite d’une cyber-attaque.

Source: Source