Apple envisage de rapatrier la production de l’iPhone aux États-Unis

Business

Par Elodie le

Si Apple a rouvert des usines de production aux États-Unis pour ses MacBook en 2013, le gros de sa production, notamment celle des iPhone, se situe en Chine. Peut-être plus pour longtemps.

apple-production-iphone-etats-unis
Black Mirror

À peine élu, on ne sait pas encore si Donald Trump va changer la face du monde, une chose est sûre il va peut-être changer celle d’Apple. En début d’année, le magnat républicain alors en campagne tirait à boulets rouges sur la firme à la pomme et ses produits fabriqués en Chine. Il promettait d’« obliger » Apple à fabriquer ses « ses foutus ordinateurs » et autres iPhone aux États-Unis.

Avant même le résultat de l’élection présidentielle américaine, Apple a demandé à ses sous-traitants Foxconn et Pegatron d’étudier une telle possibilité pour ses iPhone, rapporte le journal japonais Nikkei. Une demande effectuée en juin dernier que Pegatron a préféré décliner au regard des coûts engendrés, alors que Foxconn étudie cette éventualité.

Apple étudie l’idée soumise par Trump

BBC
BBC

Désormais aux commandes, Donald Trump pourrait vouloir mettre en œuvre cette promesse électorale, Apple aurait alors les cartes en main pour s’expliquer sur la faisabilité d’un tel rapatriement.

Selon les sources qui se sont confiées à Nikkei, un tel déménagement augmenterait les coûts de production de près de 50 %, une augmentation logique puisque la plupart des fournisseurs de pièces d’Apple se situent en Asie.

The Verge rappelle que Motorola a tenté la même aventure en 2012. Le rapatriement de sa production aux États-Unis a capoté en fin d’année 2014 quand la firme a dû fermer l’usine en raison de coûts trop élevés. Une relocalisation qui semble aussi coûteuse du côté d’Apple.

Source: Source