Tesla acquiert SolarCity : un rapprochement dans la famille

Ville de Geeks

Par Olivier le

Cette fois, c’est la bonne. Le projet d’Elon Musk de fusionner Tesla avec SolarCity va bel et bien prendre forme. Le constructeur d’automobiles 100% électrique et le fabricant de panneaux solaires ont tout à gagner de ce rapprochement.

L’acquisition a été approuvée la semaine dernière par les actionnaires de Tesla et ceux de SolarCity. L’affaire avait été évoquée à plusieurs reprises par Elon Musk depuis le début de l’année. En juin, on avait réellement senti la volonté affirmée du fondateur de Tesla et de SpaceX de rapprocher les deux entreprises.

Un rapprochement qui a du sens

Le mariage de Tesla et de SolarCity fait partie intégrante du « Master Plan » de l’entrepreneur touche-à-tout. Il s’agit en effet de fournir aux consommateurs une solution verticale intégrée, de la captation de l’énergie solaire à sa consommation dans la voiture. Début novembre, les deux sociétés avaient présenté des tuiles photovoltaïques « révolutionnaires », à poser sur le toit de la maison à la place des tuiles habituelles.

L’énergie ainsi captée peut être consommée immédiatement ou stockée dans une batterie domestique, comme la Powerwall 2 de Tesla par exemple. La même qui peut alimenter les batteries d’une Model S, X ou 3… La boucle est bouclée.

Le système est plutôt bien pensé, et ce rapprochement de deux entreprises très proches (SolarCity a été fondé par… des cousins d’Elon Musk) a beaucoup de sens dans ce cadre. À terme, ce cercle vertueux permettra à l’utilisateur d’économiser sur sa facture d’énergie et même de revendre ses surplus.