[Bientôt la clé sous la porte ?] Cyanogen Inc en perdition

Smartphone

Par Olivier le

La vie n’est pas rose en ce moment du côté de Cyanogen Inc. L’éditeur du système d’exploitation alternatif à Android (bien que basé sur l’OS de Google) rencontre de sérieuses difficultés qui pourraient bien le pousser à mettre la clé sous la porte… ou réduire très fortement la voilure.

D’ici la fin de l’année, le QG de Seattle pourrait bien fermer, indiquent des sources au site Android Police. Une nouvelle vague de licenciements va réduire encore plus des effectifs qui vont s’échouer au sein des autres bureaux de l’entreprise, notamment celui de Palo Alto en Californie. En juillet, la société s’était séparée d’une trentaine de personnes (20% de ses effectifs). Ce n’est malheureusement pas une première pour Cyanogen Inc. Une restructuration à la tête de la société, née il y a trois ans pour tirer profit de CyanogenMod, a déjà poussé Kirt McMaster à quitter son poste de CEO.

L’autre fondateur la tête sur le billot

Il se murmure maintenant que le tour de Steve Kondik serait venu. Depuis le départ de McMaster le mois dernier, le cofondateur de la start-up a hérité du poste de Chief Science Officer qui ressemble beaucoup à un placard doré.

Après avoir vu son rôle se réduire sur les opérations quotidiennes de l’entreprise, Kondik pourrait maintenant se voir montrer la porte, tout simplement. Cyanogen nourrissait l’ambition de devenir le troisième système d’exploitation le plus utilisé, après Android et iOS. Mais cet été, l’entreprise annonçait qu’elle souhaitait désormais se concentrer sur les applications plutôt que sur son OS…

Source: Source