[CES 2017] Faraday Future dévoile la FF91, une voiture électrique et autonome prometteuse

Evénement

Par Jules le

Lors du salon de Las Vegas, Faraday Future a présenté la FF91, sa voiture connectée, électrique, autonome, et surtout, sérieuse concurrente à la Tesla Model X.

ff91-1

Après une année mouvementée pour Faraday Future, marquée par le départ de hauts responsables à deux semaines du début du Consumer Electronics Show 2017, le constructeur automobile américain veut tourner la page. Et quoi de mieux que le CES pour tenter de faire oublier ses déboires ? La marque américaine a dévoilé son premier véhicule de série autonome et entièrement électrique, la très prometteuse FF91.

ff91-5

La meilleure voiture électrique de série ?

Des promesses, Faraday Future en a fait beaucoup. Au niveau de la batterie déjà. Le constructeur automobile assure que cette dernière serait de 130 kWh et offrirait une autonomie de 608 km, voire 775 kilomètres si vous roulez uniquement à 90 km/h. La marque annonce également que la FF91 est capable d’atteindre le 0 à 100km/h en à peine 2,39 secondes, ce qui en ferait la voiture électrique de série la plus rapide du monde, dépassant facilement la Tesla Model X (3,1 secondes).

Avec sa FF91, Faraday Future veut offrir la voiture la plus connectée du marché. En plus de ses nombreux modems qui permettent une connexion constante, deux antennes aérodynamiques, situées au dessus du coffre, fournissent Internet au même débit que la fibre, nous assure-t-on. Le véhicule emabrque 10 caméras à l’avant et à l’arrière, 12 capteurs à ultrasons, 13 radars à court et moyenne portée ainsi qu’un LIDAR haute-définition. La FF91 pourra facilement se connecter à notre smartphone pour accéder à notre médiathèque. D’autant que les portières du véhicule ne s’ouvriront que si l’utilisateur rentre son identifiant FF sur l’application dédiée.

ff91-4

Pas avant 2018

Tout cela semble bien prometteur, et malgré un couac en fin de présentation impliquant Jia Yueting, le principal investisseur de la compagnie, Nick Sampson, vice-président de la section ingénierie et une FF91 qui refuse de se garer toute seule, Faraday Future espère commencer les livraisons dès 2018. Aucun prix n’a pour le moment été annoncé, mais les résidents canadiens, chinois et américains peuvent faire un dépôt de 5 000 dollars sur le site du constructeur pour réserver un véhicule. D’autant que la compagnie a annoncé la production d’une série limitée à 300 exemplaires, baptisée « Alliance Edition ».

6 réponses à “[CES 2017] Faraday Future dévoile la FF91, une voiture électrique et autonome prometteuse”

  1. le design est particulier, mais c’est pas mal!

    un peu dommage que le gros « radar » doive sortir du capot en mode autonome.

  2. Quand on se permet de s’approprier le nom de deux grands pionniers de l’Electricité, on ne peut plus risquer la moindre erreur : chaque incident se retrouve aussitôt grossi démesurément … autant que l’égo des chefs d’entreprise !…

  3. 0 à 100 en 2,39 sec ? C’est une blague ? Impossible sur un véhicule de série, Faraday ne connaît sans doute pas le voile noir (cerveau plus suffisamment irrigué par le sang) qui risque de compromettre leur ambition.

    • Ils ont pas vraiment besoin de s’en préoccuper, le voile noir apparaît vers les 4-5g.
      0-100 en 2.39s font subir 1.2g
      Pour avoir un voile noir il faudrait faire 0-100 en ~0.6s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *