Hyperloop : un centre de recherche ouvrira bientôt à Toulouse !

Ville de Geeks

Par Henri le

Deux entreprises se disputent la vision du futur d’Elon Musk concernant le train à grande vitesse. Et l’une d’entre elles va venir s’installer en France.

hyperloop-project-0020-1500x844 (1)

Le projet Hyperloop oppose déjà deux entreprises bien décidées à révolutionner le transport en train, en proposant des voyages à une vitesse dépassant les 1000 km/h. Si Hyperloop One s’est majoritairement focalisé sur le territoires américains, chinois et aux Émirats Arabes Unis, son concurrent peinait encore à s’imposer malgré plusieurs contrats concernant des villes européennes.

Cap vers le sud

L’entreprise vient d’annoncer qu’elle ouvrira bientôt un centre de recherche de 3000 mètres carrés à Toulouse, dans le sud de la France. Il semblerait que cette dernière n’ait pas eu à payer pour ces infrastructures toutes neuves.

hyperlooptt

La société a expliqué que la ville avait mis gratuitement à disposition un centre de recherche et développement ainsi qu’un grand terrain extérieur avec une piste d’environ un kilomètre pour tester ses recherches. Une technique connue qui a déjà fait ses preuves dans plusieurs domaines de pointe.

Le train ne sifflera pas trois fois

Ce dernier est situé près de l’aérodrome de Toulouse Francazal, qui sera à terme transformé en « parc d’innovation » par le gouvernement. La France espère donc conserver une place de choix en ce qui concerne l’innovation ferroviaire.

Le gouvernement ne semble pas le seul à y croire puisqu’Hyperloop Transportation Technologies vient également de lever 100 millions de dollars d’investissement. La course entre les deux concurrents est lancée et il n’y a plus qu’à espérer que d’autres pays montent à bord du wagon.