Razer rachète le fabricant de smartphones Nextbit

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Razer, que l’on connaît surtout pour ses accessoires de jeux et ses PC portables, vient d’annoncer avoir racheté le fabricant de smartphones américain Nextbit. On ne sait pas encore si Razer compte se lancer sur le marché ô combien concurrentiel du smartphone.

Le Nextbit Robin
Le Nextbit Robin

Après THX en octobre dernier, Razer vient d’engloutir une nouvelle société : Nextbit. Dans un communiqué de presse publié sur son site, l’accessoiriste gamer a annoncé avoir racheté la société californienne et repris les 30 membres de l’équipe. Le but pour Razer est désormais de se diversifier : « Avec le talent qu’apporte Nextbit à Razer, nous nous préparons à répandre plus de disruption et à étendre notre activité dans de nouveaux secteurs » peut-on lire dans le communiqué de presse.

L’équipe de 30 personnes ne sera pas intégrée dans Razer mais conservera son indépendance en tant que branche à part de l’entreprise. Nextbit a précisé qu’il continuera le support de son premier smartphone, le Robin (notre test), durant 6 mois pour l’aspect hardware et durant un an pour l’aspect logiciel. Le Robin devrait ainsi recevoir une mise à jour vers Android 7.0 Nougat durant le premier trimestre de cette année.

Un produit mobile pour Razer en préparation ?

L’expérience de Nextbit dans le monde du smartphone, justement, c’est ce qui intéresse probablement Razer dans ce rachat. Razer se dit intéressé par les compétences de Nextbit dans le domaine du software mobile (l’équipe est composée d’anciens développeurs qui travaillaient sur Android chez Google) mais aussi du hardware (Scott Croyle, le responsable du design des HTC One fait aussi parti de l’équipe de Nextbit).

L'horrible Nabu Watch.
L’horrible Nabu Watch.

Jusqu’à présent, les produits mobiles de Razer ont toujours été des déceptions. Ceux qui se souviennent des horribles Nabu X ou de la Nabu Watch, ne me contrediront pas. Il ne serait donc pas étonnant que ce rachat permette à Razer de se lancer dans la conception de wearables plus attrayants voire dans un smartphone digne de ce nom. La réponse mettra probablement plusieurs mois avant d’arriver, mais c’est dans tous les cas une bonne nouvelle à la fois pour Razer et à la fois pour Nextbit.