Acheter Snipperclips avec sa Switch est une très bonne idée

Jeux Vidéo

Par Corentin le

Oui, je sais. Je sais bien que vous n’avez qu’une envie, c’est de pouvoir exploiter votre Switch à fond. Je sais que vous avez envie de montrer à votre entourage son intérêt, notamment dans son aspect adaptatif et modulable. Je sais que vous avez envie de faire comme dans la publicité, de poser la console sur une table, de décrocher les Joy-con et d’entamer une partie comme ça, au débotté, avec des amis hagards. Vous avez peut-être l’impression d’avoir déjà lu cette intro ? C’est normal, car plutôt que de prendre Super Bomberman R, vous devriez prendre Snipperclips. Il est deux fois moins cher et deux fois plus fun.

Snipperclips peut se jouer seul, mais cela n’a que très peu d’intérêt. Vous ne feriez que vous gâcher la surprise des niveaux. Non, mieux vaut trouver un.e compagnon.ne pour tenter de résoudre les 45 puzzles qui vous seront proposés par le jeu.

Chacun, vous incarnez un petit morceau de papier sur pattes. Ils sont adorables et tirent à chaque instant des bouilles pas possibles. Leurs formes évoquent une sorte de long D vertical, ce qui fait que vous avez donc un bout arrondi et un bout droit, avec des angles qui le sont tout autant. Avec votre partenaire, vous pouvez vous monter dessus pour atteindre certaines hauteurs habituellement inaccessibles, mais vous pouvez également vous superposer afin de vous tailler et adopter la forme que vous voulez !

Pour ce faire, les deux petits personnages jaune et rouge doivent « se croiser » pour former une zone commune qui apparaîtra alors en vert. Le premier qui appuiera alors sur A fera perdre à l’autre le morceau superposé. C’est ainsi que l’on s’entrecoupe. Et la mécanique est très intelligente, car il faut parfois concevoir des stratégies à 1 ou 2 étapes intermédiaires, avec des rotations, des positions délicates à tenir, avant d’obtenir la forme que l’on veut et qui sera adaptée à la situation du niveau.

Mission Snippossible

D’ailleurs, on ne vous dit jamais vraiment ce que vous devez y faire dans lesdits niveaux. Parfois, il s’agira de reproduire une grande forme compliquée. Parfois, il faudra mettre un ballon de basket dans son panier. Ou bien déraciner une plante jusqu’à une certaine hauteur. Ou encore percer des ballons. Tout est possible et c’est à vous de comprendre votre objectif. Les éléments à l’écran restent cependant très peu nombreux et il ne faut pas 30 secondes pour que l’un ou l’autre des joueurs comprenne ce qu’il faut faire.

Alors, bien sûr, il est régulièrement possible de résoudre certains problèmes par l’agilité ou en insistant un peu avec la physique du jeu. Ça finit souvent par passer. Mais en réalité, quelques secondes de réflexion et quelques coups de ciseaux font en général des miracles et sont beaucoup plus gratifiants pour les joueurs. Les formes initiales en forme de D des personnages sont conçues pour pouvoir résoudre une multitude de problèmes différents grâce à de nombreuses configurations possibles.

Il est également possible de jouer jusqu’à 4 dans une poignée de puzzles adaptés pour un nombre accru de joueurs. Ils sont vraiment très amusants et réguler la cacophonie sera la clef du succès. Dommage qu’ils soient aussi peu nombreux (12 niveaux, plus quelques autres à débloquer). Il y a même quelques mini jeux amusants 5 minutes pour se confronter, comme du basket ou du hockey. C’est accessoire, ça s’essouffle vite, mais ça a le mérite d’être là.

On le voyait venir, mais Snipperclips se confirme bien comme étant la petite perle de multijoueur local idéale pour patienter en attendant de plus grosses pointures comme Mario Kart 8 Deluxe. Épousant parfaitement le concept de la console, le jeu est parfait pour être utilisé avec la Switch simplement posée sur une table. Les puzzles ne sont pas en nombre illimité, mais le concept est si malin et chouette que vous devriez vous laisser tenter par son mini-prix de 20 euros.