Sea Bubble : Des taxis volants en test cet été sur la Seine

Ville de Geeks

Par Fabio le

Les innovations en matière de transport – en commun, notamment – foisonnent ces derniers temps. Et Paris sera la première ville à tester des véhicules situés à mi-chemin entre la voiture et le bateau : le Sea Bubble.

Le Sea Bubble, on vous en parlait en octobre dernier. Imaginé par l’inventeur de l’Hydroptère, Alain Thebault, ce petit véhicule est doté d’ailes sous-marines qui lui permettent de « flotter » au-dessus des flots à une vitesse située autour des 15 km/h. L’engin a pour lui qu’il est silencieux et écologique, en même temps qu’il ne crée pas d’embouteillages supplémentaires puisqu’il se déplace sur l’eau.

La révolution du transport

Attendus pour mars, les Sea Bubbles seront expérimentés cet été sur la Seine, selon le journal 20minutes, pour un test de 15 jours maximum. Sea Bubble et Alain Thebault devraient ensuite organiser un « pop-up tour », pour présenter leur véhicule partout dans le monde, avant un déploiement espéré dans plusieurs villes du monde à partir de la fin de l’année 2018.

Entre les voitures autonomes, l’Hyperloop, ou les divers projets « volants » urbains (chez Airbus, ici, les drones-hélicoptères à Dubaï, ), le transport en commun semble plus que jamais faire sa mue.

>> Le site du projet Sea Bubble