Nintendo Switch : si vous achetez un Joy-Con gauche neuf, vous ne risquez plus de rencontrer de problèmes d’interference

Jeux Vidéo

Par Corentin le

Vraisemblablement, le plus gros problème de la Nintendo Switch, à savoir les dysfonctionnements du Joy-Con gauche, a déjà été réglé par le constructeur, directement au niveau du processus de fabrication.

Bonne nouvelle pour les potentiels acheteurs de Nintendo Switch. A priori, vous ne courrez plus aucun risque de rencontrer les problèmes de connectivité du Joy-Con gauche. En effet, depuis la sortie de la machine (et même avant, au moment du test de la console par les journalistes), la manette de gauche démontrait une capacité étonnante à se déconnecter régulièrement lorsqu’un peu éloignée de la console. Des bricoleurs éclairés ainsi que le SAV ont dressé le même constat : il s’agissait d’un problème d’antenne Bluetooth qui subissait des interférences à cause du stick analogique situé juste à côté et dont la base est en métal.

Si les premiers ont résolu le problème en branchant un simple câble en amont de l’antenne, le second revoyait des Joy-Con gauche parfaitement fonctionnels grâce à une simple mousse conductrice qui protège l’antenne des interférences. Nintendo n’avait cependant pas reconnu publiquement le problème et préconisait simplement des banalités, comme le fait de ne pas jouer à côté d’aquariums ou de micro-ondes.

Un problème réglé sur les nouveaux Joy-Con

Heureusement, aujourd’hui, Nintendo s’est enfin exprimé sur le sujet : oui il y avait un problème et oui il a d’ores et déjà été résolu directement à l’usine. Voici une partie du communiqué que le constructeur a fait parvenir aux rédactions des sites tech américains, comme The Verge ou Kotaku.

« Il n’y a pas de problème avec les Joy-Con, et aucune opération de réparation ou de remplacement n’est en cours. Une variation de manufacture a créé des interférences avec un petit nombre de Joy-Con gauche. À l’avenir ça ne sera plus un problème, dans la mesure où la variation de manufacture a été réglée et corrigée au niveau de l’usine.

Nous avons constaté qu’une simple modification peut être appliquée aux Joy-Con affectés pour améliorer la connectivité. »

On notera la jolie langue de bois quant au terme « variation de manufacture ». Cependant, il est rassurant de voir que le problème a été rapidement pris en main par Nintendo. Cela va dans le sens de la constatation du journaliste de CNET qui avait commandé un nouveau Joy-Con gauche, parfaitement fonctionnel et qui possédait un numéro d’identification différent sur le circuit imprimé. Cette observation avait poussé le journaliste à penser que Nintendo avait d’ores et déjà mis en place les corrections directement au niveau de la chaîne de fabrication sans pouvoir en être complètement certain.

Notez que si vous rencontrez ces problèmes de connectivité avec votre Joy-Con gauche, Nintendo s’engage à réparer votre manette ou à la remplacer si ce n’est pas possible. On a appelé hier le service après-vente du constructeur pour s’en assurer.