KIC 8462852, “l’étoile à la mégastructure alien”, refait parler d’elle (et renforce le mystère)

Espace

Par Pierre le

L’histoire de KIC 8462852 remonte à 2015. A l’époque, un groupe de chercheurs de Yale tombe sur une étoile bien particulière : KIC 8462852 (ou Tabby’s star pour les intimes). Cette étoile située à 1500 années lumière de chez nous connait en effet des baisses de luminosité régulières.

L’étoile de Tabby

Un phénomène inédit que les scientifiques ne comprennent pas. Certains y voient la preuve de la présence d’une mégastructure alien, ou sphère de Dyson, pour expliquer ce phénomène. En réalité, personne ne sait ce qu’il se passe autour de KIC 8462852.

A un moment, une explication a bien été donnée, mais après étude, quelques comètes passant entre nous et l’étoile ne peuvent expliquer cette baisse si régulière de sa luminosité, puis son retour à la normale. Comme aucun phénomène connu ne peut expliquer celui-ci, l’hypothèse de la mégastructure alien est renforcée. Même certains scientifiques admettent que la sphère de Dyson est une possibilité, même si cela est hautement improbable.

Aujourd’hui, l’étoile refait des siennes

Les scientifiques adeptes de l’observation de KIC 8462852 trépignent comme des gosses un matin de Noël. En effet, l’étoile reconnait une baisse de luminosité à hauteur de 2%. C’est Tabetha Boyajian (qui a découvert l’étoile, d’où son surnom Tabby’s Star) qui indique que cette faible baisse de luminosité signerait le début d’un nouvel épisode fascinant.

Ainsi, les scientifiques sont invités à étudier les données de KIC 8462852, observée par le télescope Kepler. Pour le moment, seul Kepler a braqué sa lentille sur KIC 8462852, mais à l’avenir, d’autres télescopes s’y attarderont, comme le futur télescope James Webb. On saura enfin ce qui provoque ces phénomènes étranges et ainsi écarter l’hypothèse de la mégastructure alien… ou pas.

Halo, les aliens ?

La mégastructure alien, ou sphère de Dyson, imaginée par certains est une structure théorisée par Freeman Dyson (rien à voir avec les aspirateurs) en 1960. Pour la faire courte, une sphère de Dyson est une structure artificielle immense construite autour d’un soleil.

Sphère de Dyson

Une structure censée abriter des milliards d’âmes mais également conçue pour absorber toutes les ressources de son soleil.

Nikolaï Kardachev a imaginé les différents stades d’une civilisation spatiale. Dans son échelle, le type I est l’exploitation des ressources d’une planète, le type 2 l’exploitation des ressources d’une étoile, une sphère de Dyson, donc.

Star Trek TNG met en scène une sphère de Dyson dans l’un de ses épisodes

Tout cela n’est que théorie, cependant, et les scientifiques observant KIC 8462852 penchent plus pour un phénomène naturel encore inconnu pour expliquer ces baisses régulières de luminosité que pour une civilisation extra-terrestre.

Source: Source