Avec ses Moto E4 et son Moto C, Motorola veut de nouveau être référent dans le domaine des smartphones d’entrée de gamme

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Après avoir annoncé ses nouveaux Moto G5 en mars dernier, Motorola (et non plus Lenovo Moto) vient d’annoncer la sortie imminente de deux nouveaux smartphones d’entrée de gamme, les Moto E4 et le Moto C.

Motorola nous a invité ce matin à découvrir ses nouvelles gammes de smartphones à venir dans les prochains jours. On commence donc avec le Moto C, qui a déjà été annoncé officiellement au milieu du mois de mai dernier. À l’époque, Motorola avait annoncé deux smartphones, le Moto C et le Moto C Plus. En France, seul le Moto C Plus sera commercialisé, Motorola ayant jugé que la différence de 10 euros entre le C et le C Plus n’était pas suffisante pour que les deux appareils soient vendus simultanément en France.

Le Motorola Moto C.

Un Moto C qui prend la place du Moto E…

Le Moto C Plus se veut comme un smartphone d’appoint ou un appareil idéal pour une personne désirant un premier smartphone (comprendre : un enfant ou une personne âgée). Vendu 129 euros à la fin du mois de juin ou au début du mois de juillet, pour ce prix, il ne faudra pas s’attendre à un foudre de guerre. D’un point de vue design, l’appareil est plutôt gros et doté d’une coque intégralement en plastique. Il dispose d’ailleurs d’une fiche technique très modeste : un petit SoC en provenance de Mediatek (le MT6737m), 1 Go de RAM et 16 Go de mémoire interne extensible par une carte SD.

Le Motorola Moto C2.

Mais pour un appareil de ce prix, Motorola a plutôt bien fait les choses. Les finitions sont exemplaires : la coque a beau être en plastique, le téléphone dégage un sentiment de solidité très plaisant. Autre bon point, sa coque est amovible et recouvre une grosse batterie de 4000 mAh. Enfin, le Moto C Plus dispose d’un écran HD de 5 pouces de très bonne qualité de ce que j’ai pu juger des quelques minutes passées en sa compagnie.

… Et un Moto E qui ressemble beaucoup à un Moto G (vous suivez ?)

Ce que ne dit pas Motorola, c’est que le Moto C va remplacer le Moto E, historiquement placé dans les gammes de Motorola comme un smartphone à très bas prix. Cette année, il y aura bien un Moto E, ou plutôt deux Moto E, mais leur fiche technique et leur design a été revu à la hausse, tout comme leur prix. En fait, Motorola a fait monter en gamme l’intégralité de ses gammes traditionnelles de smartphones (Moto E, G et Z) et inséré le Moto C dans l’entrée de gamme.

Les Moto E4 et E4 Plus.

Les Moto E4 et E4 Plus seront commercialisés en France au début du mois de juillet au tarif de 169 et 199 euros. Pour ce prix on aura droit à un smartphone entre l’entrée et le milieu de gamme tout à fait honorable. Les Moto E4 et E4 Plus ressemblent désormais beaucoup à des Moto G avec des courbes très reconnaissables, une coque en métal et un module photo tout en rondeur.

La différence entre les deux téléphones est relativement minime. Le premier est un appareil de 5 pouces doté d’un écran HD, d’un SoC Mediatek MT6737M, de 2 Go de RAM et d’une batterie de 2 800 mAh. On retrouve les mêmes composants dans la version E4 Plus, sauf que l’écran est plus grand (5,5 pouces) et sa batterie plus endurante (5 000 mAh). Ce dernier aura également droit à un capteur photo de 13 MP, contre 8 MP sur le Moto E4 classique.

Sur ce Moto E4, les boutons de navigation Android ont disparu. C’est le bouton d’empreinte/touchpad qui les remplace.

Tous les deux seront installés sous Android 7.1.1 Nougat avec la très légère interface de Motorola. Petite particularité sur les deux téléphones : ils disposent chacun d’un capteur d’empreinte digitale qui peut également faire office de trackpad. Dans les options du téléphone, il est ainsi possible de faire disparaître les boutons de navigations d’Android (le triangle, le rond et le carré) et de les remplacer par des gestes (swipe à gauche, à droite). Plutôt bien vu.

Ne l’appelez plus Lenovo Moto

Plus que des produits, Motorola a surtout tenu à nous rappeler que sa marque avait encore changé au cours des derniers mois, ce qui n’était pas toujours clair aux yeux du grand public. Petit rappel des faits : en janvier 2014, Motorola, qui appartenait alors à Google, a été racheté par le chinois Lenovo. Quelques mois après ce rachat, Lenovo avait décidé de renommer Motorola en Lenovo Moto (et de procéder à quelques milliers de licenciements au passage).


La nouvelle image de marque de Motorola se veut plus jeune et forcément plus « cool ».

C’était encore le cas l’année dernière, par exemple, où la marque Lenovo Moto avait commercialisé pas moins d’une vingtaine d’appareils en France, que ce soit sous la marque Lenovo ou sous la marque Lenovo Moto. Difficile pour le grand public de s’y retrouver. Depuis décembre dernier toutefois Lenovo est revenu sur cette décision, suite à une étude de marché qui a démontré que le logo M de Motorola était aujourd’hui presque aussi connu dans le monde des smartphones que la pomme d’Apple. Qu’on ne s’étonne donc plus de voir la marque communiquer désormais sous le nom (entier) de Motorola dans les prochaines semaines et dans les prochains mois.