Rythm lance Dreem : un bandeau qui améliore le sommeil

Science

Par Auré le

Pour venir en aide aux nombreuses personnes éprouvant des difficultés à s’endormir, la start-up française Rythm travaille depuis trois ans, en collaboration avec des spécialistes du sommeil et deux neuroscientifiques, sur un bandeau de stimulation sensorielle baptisé Dreem.

S’endormir sans médicaments

Doté d’un mini-électroencéphalographe, Dreem va repérer les phases de sommeil profond (soit la partie la plus régénératrice de votre sommeil) pour la prolonger en envoyant des sons dans votre crâne par conduction osseuse. Un pulse oxymètre lui permet de suivre votre rythme cardiaque tandis qu’un accéléromètre détecte vos mouvements ainsi que votre respiration.

Grâce à une analyse en temps réel, le bandeau est également capable de vous réveiller “au bon moment”, soit juste avant que vous n’entriez dans une phase de sommeil profond ou tout simplement agir comme un réveil grâce à l’envoi de sons imperceptibles pour vos proches.

Connecté à votre smartphone via Bluetooth, Dreem transmet vos données de façon anonyme pour améliorer l’expérience utilisateur et vous propose également différents exercices de respiration surveillés en temps réel par ses capteurs pour vous endormir. Enfin, un programme se charge de stopper vos divagations spirituelles, une sorte de narration rationnelle qui se déconstruit pendant que vous vous endormez.

Dreem est non intrusif et n’utilise aucune onde durant votre sommeil. De plus, ce n’est pas un dispositif médical et nous ne commercialiserons jamais les données recueillies, promet le PDG de Rythm, Hugo Mercier

Prévu pour être livré à l’automne prochain, comptez 399 euros jusqu’au 15 juillet 2017 et 499 euros par la suite pour en faire l’acquisition. Sachant que le manque de sommeil ou plus simplement un mauvais sommeil touche un individu sur trois, le casque Dreem semble avoir de quoi améliorer la qualité de vie de nombreuses personnes.

Source: Source