Wizards of the Coast (Magic) a dévoilé ses plans pour contrer Hearthstone : Magic: The Gathering Arena

culture geek

Par Fabio le

En janvier dernier, Wizards of the Coast annoncait qu’il allait repenser sa stratégie pour les versions dématérialisées de ses jeux, ceci pour donner notamment au jeu de cartes Magic un écrin virtuel qui lui fasse véritablement honneur. Hier, il a dévoilé un peu de cet écrin, qui s’intitulera Magic: The Gathering Arena.

Si Magic est considéré comme le “daron” du jeu de cartes, de par son âge, sa richesse et sa communauté, il a eu du mal à s’imposer sur la scène virtuelle, pris de court par Hearthstone ces dernières années. La bonne nouvelle, c’est que la sortie du jeu de Blizzard a permis de découvrir que des millions de joueurs étaient intéressés par ce type d’expérience sur ordinateurs, tablettes ou mobiles. D’autres jeux de cartes vidéo ont alors emboîté le pas d’Hearthstone, comme Gwent ou The Elder Scrolls Legends, avec une certaine réussite, alors que Fable Fortune ou encore un jeu signé Valve sont en développement. Wizards of the Coast devait donc rebondir, et il a choisi Magic: The Gathering Arena pour le faire. Voilà pour le contexte.

Séduire (enfin)

Magic: The Gathering Arena ne semble pas pour autant vouloir réinventer la roue, mais plutôt proposer une expérience plus séduisante visuellement que précédemment, tout en jouant sur l’argument que Magic est un jeu plus riche que ses concurrents. L’accent a donc été mis sur la partie visuelle mais aussi sur l’ergonomie, pour pas que la complexité du jeu ne soit un obstacle et ne casse pas le rythme des parties, à l’heure où – et Wizards of the Coast l’a bien compris, il vise d’ailleurs Twitch et l’eSport – le stream de parties peut être une composante importante dans le succès d’un jeu vidéo de cartes.

Développé en interne par le nouveau Digital Games Studio, Magic: The Gathering Arena restera comme ses prédécesseurs un free-to-play. Mais si le visuel et l’ergonomie sont au niveau, reste la problématique du pool de cartes et des formats. Pour l’heure, Wizards of the Coast a annoncé que MTG Arena proposera l’ensemble des extensions en Standard, et 1000 nouvelles cartes seront ajoutées chaque année. Plus de fonctionnalités et de formats seront aussi intégrés au fur et à mesure que les tests avanceront. Pourra-t-on s’exercer sur des formats plus larges (Vintage, Legacy) ? Jouer les vieilles et mythiques cartes que chérissent les trentenaires ? On n’en sait en revanche encore rien (et on en doute assez, en fait).

Une bêta dans les semaines qui arrivent

Aucune date de sortie n’a encore été annoncée, mais il est déjà possible de s’inscrire sur playmtgarena.com pour tenter de participer à la bêta fermée. Wizards of the Coast promet d’ailleurs d’écouter attentivement les retours des participants.

L’année est en tout cas faste pour la société américaine, qui a présenté il y a quelques semaines le calendrier de ses sorties physiques. Un calendrier touffu qui verra d’abord l’arrivée d’Ixalan à la fin du mois (on vous détaille un peu l’édition dans ce sujet) puis une nouvelle édition humoristique en novembre et un paquet d’autres éditions d’ici l’été 2018 qu’on vous détaillait à cette adresse.