Netflix augmente ses tarifs en France

Série

Par Gaël Weiss le

Netflix s’apprête à annoncer une hausse de ses abonnements en France. Cette fois-ci, ce sont les abonnements comprenant deux et quatre écrans simultanés qui vont augmenter. Pour l’instant, cette hausse ne semble concerner que les nouveaux venus.

Le site du journal Les Échos rapporte en effet que Netflix vient tout juste d’augmenter ses tarifs. Et un détour par la page de détail des trois forfaits de la plateforme de SVOD américaine le confirme. Si le forfait de base comprenant un seul écran ne bouge pas (7,99 euros par mois), le forfait comprenant deux écrans vient d’augmenter d’un euro (pour passer à 10,99 euros par mois) et celui comprenant quatre écrans et l’UHD augmente de deux euros (et passe à 13,99 euros par mois).

Les anciens abonnés épargnés ?

Pour l’instant, cette hausse tarifaire ne semble concerner que les nouveaux inscrits au service de vidéo à la demande. Les abonnés actuels n’ont pas reçu d’email les informant d’une hausse des tarifs mensuels, ce qui laisse penser qu’elle ne s’appliquera pas dans l’immédiat aux anciens abonnés. On ne sait pas en revanche quand ils seront concernés par cette hausse de prix.

Cette hausse de prix est une demi-surprise. Netflix a en effet augmenté le prix de ses différents forfaits en Amérique latine et en Scandinavie durant l’été. La dernière hausse de prix en France date de 2015, lorsque le forfait deux écrans est passé de 8,99 euros à 9,99 euros par mois. À l’époque, les anciens abonnés avait pu profiter des anciens tarifs durant un an.

Un film français financé par Netflix bientôt annoncé

Les Échos rapporte également les propos de Yann Lafargue, porte-parole de Netflix en Europe. Il affirme ainsi que cette hausse de prix ne devrait pas avoir d’impact sur le nombre d’abonnés à la plateforme. Une croissance française accélérée par l’arrivée de Netflix sur les box des FAI français (à l’exception de Free). Aujourd’hui, le nombre d’abonnés français dépasserait d’ailleurs les 1,6 million.

Dernière information à retenir : la société américaine devrait annoncer « dans les prochains mois » un film français financé par ses soins. Mais on ne sait pour l’instant pratiquement rien à son sujet.

Source: Source