iPhone 8 : des explications pour mieux comprendre le casse-tête de la recharge rapide

iPhone

Par Gaël Weiss le

C’est l’une des nouveautés les plus intéressantes des nouveaux iPhone, du moins sur le papier, les iPhone 8, 8 Plus et X bénéficient enfin d’une technologie de recharge rapide. Pour autant, Apple n’a pas fourni de chargeur spécifique dans la boîte de ses nouveaux appareils et laisse le consommateur se débrouiller pour trouver le bon. Les premiers tests des utilisateurs démontrent toutefois que cette charge rapide agit bien différemment selon qu’on possède un iPhone 8 ou un iPhone 8 Plus et selon le type de chargeur utilisé.

Apple a beau avoir introduit une technologie de recharge rapide dans ses nouveaux iPhone, il a « oublié » de fournir les chargeurs adéquats dans leur boîte. Ces derniers sont donc encore livrés avec de piteux chargeurs de 5 Watts, au temps de recharge particulièrement longuets. Comme indiqué sur la page d’aide officielle d’Apple, pour bénéficier de la recharge rapide, il est nécessaire d’utiliser « le câble USB-C vers Lightning d’Apple et un des adaptateurs suivants : Adaptateur secteur USB-C 29 W, 61 W ou 87 W d’Apple ou Un adaptateur secteur USB-C tiers comparable qui prend en charge l’alimentation par USB (USB-PD) ». Bien, merci Apple. Mais lequel choisir ?

La charge rapide bridée de l’iPhone 8

La réponse n’est franchement pas évidente, comme le rappelle à la fois Pierre Dandumont sur son blog le Journal du Lapin. Il existe en fait 5 types de chargeurs différents pour activer la charge rapide. Il s’agit des chargeurs d’iPad de 10 ou 12 Watts, ou des chargeurs de MacBook Pro de 29,61 ou 87 Watts. Et ce n’est pas parce que la puissance du chargeur est plus élevée qu’il est forcément plus efficace.

Le chargeur 12 Watts de l’iPad.

Première constatation : l’iPhone 8 de 4,7 pouces n’utilise pratiquement pas la recharge rapide. « En gros, on se retrouve avec 10 W avec un chargeur USB-A 12 W (celui d’iPad)… et 12 W avec un chargeur USB-C » note Pierre Dandumont. Autrement dit, dans le cas de l’iPhone 8, il vaut mieux investir dans un chargeur d’iPad que dans un chargeur de MacBook Pro, bien plus onéreux.

iPhone 8 Plus : des différences minimes entre un chargeur d’iPad et un chargeur USB Type-C

Dans le cas de l’iPhone 8 Plus (et probablement de l’iPhone X), la situation est très différente, puisque l’appareil (et plus précisément sa batterie) est bien capable de supporter une puissance de charge plus importante que celle de l’iPhone 8. « Le smartphone peut négocier en plus une tension de 9 V avec une intensité maximale de 2 A (18 W) ou une tension de 15 V (14,5 V sur le chargeur de 29 W) avec une intensité de 1,2 A (soit 18 W) » note Pierre Dandumont.

Le développeur et ingénieur Dan Loewenherz a ainsi comparé le temps de recharge de la batterie d’un iPhone 8 Plus selon qu’il est chargé avec le chargeur de base, celui d’un iPad ou les différents chargeurs USB Type-C des MacBook Pro.

Sans conteste, le chargeur de base de 5 Watts est de loin le chargeur le plus lent de tous. Mais si l’on compare les différences de temps de recharge entre les différents chargeurs rapides, ces dernières sont minimes. Au bout de 30 minutes de charge, un iPhone 8 Plus est rechargé à 42 ou 43 % avec un chargeur de 12 Watts, contre 46-47 % pour un chargeur 29 Watts. Et plus le temps passe, plus cette différence de temps se réduit. Une constatation également reproduite par 9to5 Mac, qui rapporte des rapports de différences similaires.

La solution la plus raisonnable est d’opter pour un chargeur 12 Watts d’iPad

Ces observations sont importantes, car elles prouvent que le chargeur d’iPad – vendu 25 euros et qui ne nécessite pas l’achat d’un câble spécifique – est quasiment aussi bon qu’un chargeur USB Type-C – vendu 88 euros en version 29 Watts si l’on achète un câble USB Type-C-Lightning en plus. Autrement dit, si vous possédez un MacBook de dernière génération, vous n’avez qu’un câble à acheter. Mais si vous venez d’acheter un iPhone 8 et que vous désirez un chargeur rapide, la meilleure affaire est, contrairement à ce que recommande Apple, de prendre un chargeur d’iPad.

La pire dans cette histoire, c’est de se dire qu’Apple aurait évité ce casse-tête à ses utilisateurs s’il avait pris la décision de fournir un véritable chargeur rapide dans la boîte de ses smartphones vendus plus de 800 euros. Une sacrée mesquinerie.

Source: Source