Bixby, l’assistant virtuel de Samsung, passe à la version 2.0 (mais ne parle toujours pas français)

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Samsung vient d’annoncer l’arrivée prochaine d’une nouvelle version de Bixby, l’assistant virtuel intégré aux derniers smartphones Galaxy du constructeur, et passe à la version 2.0. Pas de bouleversement en vue, il s’agit essentiellement d’ouvrir l’assistant à plus d’appareils et surtout aux développeurs tiers.

Vous vous souvenez de Bixby ? Les utilisateurs français qui ont eu un Galaxy S8 ou Note 8 en ont essentiellement gardé le souvenir d’un bouton inutile sur leur appareil et d’un assistant incapable de les aider au quotidien puisqu’il ne parle toujours pas français. À l’étranger et dans les pays anglophones, ce n’est guère mieux, puisque face à la grogne, Samsung a finalement décidé d’intégrer une option pour désactiver le bouton physique situé sur la tranche des smartphones qui lui était dédié.

De la reconnaissance vocale plus précise…

Bref, autant dire que l’assistant virtuel qui devait surclasser Google Assistant ou Alexa n’a pas laissé un souvenir véritablement marquant. Samsung n’a toutefois pas décidé de l’abandonner. Sur son site officiel, le constructeur coréen vient d’annoncer l’arrivée prochaine d’une version 2.0. deux petites nouveautés sont à noter. La première c’est l’arrivée de la reconnaissance vocale personnelle. Bixby 2.0 sera ainsi capable de reconnaître précisément la voix de chacun des membres d’une famille, par exemple. Une évolution importante qui permettra à l’assistant de façonner des réponses plus précises ou appropriées en fonction de l’âge de l’utilisateur.

Et une intégration plus simple aux applications et objets

La seconde, c’est l’ouverture de l’assistant aux appareils et applications tierces. Samsung vient de mettre à disposition des constructeurs et développeurs un Bixby SDK leur permettant d’intégrer Bixby au sein de n’importe quel appareil, application ou programme. On peut donc s’attendre à voir Bixby débarquer sur des télévisions, des enceintes ou des appareils ménagers dans les prochains mois.

Pour l’instant ce SDK est dans les mains d’une poignée de développeurs « sélectionnés » et que Samsung ne nomme pas. Le Coréen va toutefois avoir fort à faire pour les convaincre de dépenser du temps et de l’énergie à l’intégration de cet assistant qui peine à convaincre.

Source: Source