Scandale sur les réseaux sociaux : le fromage de l’emoji hamburger de Google était placé trop bas

Smartphone

Par Gaël Weiss le

C’est le scandale qui a animé les réseaux sociaux ce week-end : l’emoji de Google reproduisant le hamburger comporte une hérésie impardonnable. Sa tranche de fromage est en effet placée juste au-dessus du bun du bas. Or, sa véritable place se trouve au-dessus de la viande. Les représentants de Google ont pris la chose très au sérieux.

Cette terrible affaire débute samedi dernier, sur Twitter. Thomas Baekdal‏, écrivain et journaliste américain de son état, est le premier à révéler le scandale, image à l’appui. « Je pense que nous avons besoin d’avoir une discussion sur la façon dont l’emoji burger de Google place le fromage en bas du burger, alors qu’Apple le place au-dessus ». Comme souvent sur les réseaux sociaux, c’est l’indignation. Au moment où j’écris ces lignes, le tweet a été partagé plus de 17 000 fois.

Sundar Pichai, l’un des patrons de Google, n’a toutefois pas tardé à réagir. Prenant les devants, un dimanche, il a réagi immédiatement sur Twitter. « Nous lâcherons tous les projets en cours lundi prochain pour corriger cela 🙂 Si les gens s’accordent sur la bonne façon de faire un burger »

À quoi doit ressembler le hamburger orthodoxe ?

Sundar Pichai souligne un épineux problème. Quelle est en effet la meilleure façon de monter un hamburger ? Si j’en crois The Verge et tous les spécialistes du burger que compte ma timeline Twitter, le fromage au sein d’un burger ne peut avoir qu’une seule place : celle située au-dessus de la viande (ou de la galette, si vous êtes végétarien). La raison est évidente : cela permet au fromage de fondre grâce à la chaleur dégagée par la viande/galette. La salade, quant à elle, doit être placée au-dessus de l’ensemble, tandis que le steak doit reposer sur le bun du bas.

Or, un petit détour par Emojipedia, qui recense l’intégralité des emojis utilisés par les constructeurs de smartphones et les éditeurs d’applications, nous montre que personne n’est d’accord sur le sujet. Apple place correctement le fromage. Mais que vient faire la salade sur le bun du bas ? Avec son montage steak-fromage-tomate-salade, Microsoft semble plus proche de burger canon. Chez Mozilla, on ne s’embête pas trop : le burger contient uniquement du pain, un steak et du fromage. Bref, il n’y vraisemblablement aucune solution vraiment orthodoxe.

Chacun constructeur de smartphone/éditeur d’application a sa propre vision du hamburger. Je vous laisse décider de la meilleure (#TeamMicrosoft). Crédit image :

Voir l’image en grand format

Un débat humoristique… Vraiment ?

Évidemment, tous ces débats ne sont pas à prendre au premier degré. La remarque de Sundar Pichai est humoristique. Je doute que ses équipes passent la matinée à confectionner une mise à jour d’Android pour remettre le burger dans le bon sens. Mais si c’est bien le cas, on entend déjà des voix persifler sur les méthodes de Google. Corriger le sens d’un hamburger, c’est une priorité, mais c’est visiblement moins important que de corriger l’affichage des couleurs de l’écran du Pixel 2 XL.

On surveillera la prochaine mise à jour mineure d’Android pour savoir ce qu’a bien pu faire Google.

Source: Source