Nous avons testé Gobeebike, le vélo en libre-service

Alors que le Vélib’ est présent à Paris depuis plusieurs années, la concurrence commence à s’organiser. On a pu récemment voir débarquer des services de location de scooter (Cityscoot par exemple) en libre-service, mais cette fois-ci c’est bien un concurrent direct qui est disponible : Gobeebike. Le principe est simple, au contraire du Vélib’, le service propose d’emprunter un vélo pour des trajets courts et de le laisser où bon vous semble (mais de préférence dans un espace de stationnement pour les vélos).

Un fonctionnement ultra simple

Gobeebike fonctionne uniquement via une app disponible sous iOS et Android. C’est sur cette dernière que vous allez créer votre compte et ensuite pouvoir emprunter n’importe quel vélo du service qui est disponible près de vous.

L’inscription à Gobeebike de prend pas plus de 15 minutes, elle coûte 15 euros (au lieu de 50€ en ce moment, il s’agit d’une caution remboursable si vous résiliez) + une recharge à partir de 5 euros pour pouvoir commencer votre première course. Le prix est fixe : 0.50€ pour 30 minutes d’utilisation.

Une fois l’inscription terminée, vous pouvez de suite lancer la géolocalisation d’un vélo proche de vous.

Beaucoup de vélos disponibles

Plus légers qu’un Vélib’ (environ 4kg de moins), les vélos de Gobeebike sont de type hollandais avec un guidon assez large idéal pour les citadins, un panier, mais ne disposent d’aucune vitesse. Ils sont ainsi plutôt agréables sur du plat, mais un peu moins en côte !

Chaque vélo possède une puce GPS et l’application Gobeebike permet donc de localiser les vélos les plus proches de vous, et vous pourrez rapidement constater qu’il y en a un paquet (environ 500 vélos sur Paris actuellement). Ensuite, une fois votre vélo trouvé, il suffit de scanner le QRCode avec votre smartphone à l’arrière du vélo (ou à l’avant également) afin de déverrouiller le cadenas en temps réel et de partir avec ! Une fois votre course terminée, il suffit d’abaisser manuellement le verrou situé sur la roue arrière. L’application vous donne alors un bilan précis de votre course et confirme la fin de celle-ci.

On notera qu’un système d’alarme intégrée et de capteurs permet de détecter les utilisations abusives, et même de repérer les vélos abandonnés au milieu de la rue !

Au final, c’est un service plutôt pratique, bien plus que le Vélib’ je trouve. De plus, son utilisation est ultra simple, rapide, et tout se passe via votre smartphone. Le seul souci va être la maintenance des vélos (faites attention quand vous en prenez en à regarder les freins et les roues) et surtout le nombre de vélos disponibles, car en centre-ville tout va bien, mais dans certains quartiers il n’y en a pas assez. Une bonne expérience en tout cas !

Vous voulez tester ? Inscrivez-vous et recevez 180 minutes de crédit avec le code y17d15 !