Pokémon Ultra-Soleil et Ultra-Lune, on achète ou on n’achète pas ? [3DS]

Jeux Vidéo

Par Mathieu le

Un an après Soleil et Lune, la Nintendo 3DS accueille deux nouveaux épisodes Pokémon. Et si on avait pu penser, l’espace de quelques minutes, à des opus totalement inédits, leurs noms, Ultra-Soleil et Ultra-Lune, nous ont rapidement fait comprendre qu’il ne s’agissait « que » de suites reprenant les codes de leurs aînés. Après nous être plongés, de nombreuses heures durant, dans ces titres développés par les équipes de Game Freak, nous avons voulu répondre à quelques questions qui pourraient orienter votre désir d’achat.

J’ai déjà Soleil et/ou Lune. Est-ce que je dois racheter ce nouveau jeu ?

Nous répondrons que l’intérêt est limité. Durant une bonne vingtaine d’heures de jeu, vous ne verrez pas vraiment de différence avec les épisodes de 2016. On a ainsi l’impression de refaire, en grande partie, l’ensemble du chemin réalisé avec notre ancien héros, malgré quelques changements ici et là (missions, ennemis ou Pokémon à capturer). Il faudra ainsi attendre la dernière partie du titre et tout ce qui se passe une fois le jeu terminé une première fois pour véritablement faire face aux nouveautés annoncées il y a plusieurs mois de cela. On pense notamment au retour de Giovanni, le méchant culte de la franchise et de la Team Rocket. Notons également que le Pokémon Necrozma, toujours aussi mystérieux, prend de l’épaisseur dans cet opus, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Quelles sont les principales nouveautés en termes de gameplay ?

Bien heureusement, ces nouvelles moutures nous proposent tout de même quelques nouvelles mécaniques de jeu bienvenues. On pense tout d’abord à l’agence de combat, un mode dans lequel vous devrez affronter d’autres joueurs via un Pokémon préalablement emprunté. Il faut ainsi être accompagné de deux autres joueurs ou de deux PNJ afin de combattre de façon bien plus tactique (aucune différence de niveaux, simplement vos connaissances) pour remporter la partie.

Cette fois-ci, les déplacements entre les différentes îles du jeu peuvent se faire via bateau, mais aussi grâce au Surf Demanta. Il s’agit là d’un mode de jeu assez fun qui vous permet de monter sur le dos d’un Pokémon Demanta et de réaliser plusieurs figures stylisées sur l’eau. Le joueur gagne ainsi des points qui lui permettront, au fil de son aventure, de s’acheter des récompenses plus ou moins intéressantes.

La plaine Pikachu, un vrai plaisir

Un mode photo fait également son apparition, mais son intérêt nous a paru plus que limité. S’il amuse les plus jeunes, il ne brille pas vraiment par son originalité ni par ses fonctionnalités. Notons néanmoins qu’il peut s’avérer utile surtout lorsqu’il s’agit d’améliorer la relation qu’on a liée avec son Pokémon préféré.

Enfin, le Motisma-Dex interagit bien plus avec le joueur que dans les précédentes versions. On remarque notamment qu’il nous pose à plusieurs reprises des questions à choix fermé. En y répondant régulièrement et de la meilleure façon possible, on améliore ainsi notre relation avec lui et il propose alors plusieurs bonus au fil de l’aventure. Si vous y prêtez suffisamment attention, il se pourrait même que ce Motisma-Dex permette à vos Pokémon de déclencher une seconde capacité Z. Un joli bonus.

Y’a-t-il des nouveaux Pokémon à capturer ?

Ultra-Soleil et Ultra-Lune adoptent un système d’Ultra-brèche qui permet d’accéder à des dimensions alternatives directement dans le jeu. C’est ici que vous pourrez capturer des Pokémon légendaires issus des anciennes versions et compléter votre (immense) collection. À part ce mode, un peu répétitif à la longue, il n’y a pas vraiment de nouveaux Pokémon à collectionner.

Vous pourrez bénéficier de nouvelles ultra-chimères, obtenir une nouvelle forme de Lougaroc ou accumuler des Pokémon dominants auprès du professeur Chen, mais c’est tout. Il est clair qu’il faudra attendre le jeu de la Nintendo Switch pour voir apparaitre de nouvelles races de créatures.

La tension est palpable

Quelle version est la plus intéressante ?

Si vous n’avez pas Soleil ou Lune, alors vous pouvez très clairement préférer une version Ultra. Plus complète et finalement plus intéressante sur la durée que sa grande sœur, cette mouture bénéficie de plusieurs améliorations intelligentes. Avec un nombre extrêmement important de Pokémon à capturer, une histoire classique, mais aisée à suivre et le retour de personnages iconiques, elle vaut le coup. Néanmoins, il est clair qu’on peut comprendre la colère de certains joueurs qui trouvent qu’il ne s’agit que d’une version copiée-collée, qui ne trouve son intérêt que dans sa dernière partie. C’est donc à vous que revient le choix entre partir pour une nouvelle aventure Ultra-similaire à la précédente ou tout simplement vous laisser bercer par le chant de centaines de Pokémon à capturer…et à collectionner.