CES 2018 : Oculus GO, le casque VR abordable qui pourrait bien vous faire passer à la caisse

Réalité Virtuelle

Par Mathieu le

Voir un nouveau casque de réalité virtuelle être annoncé durant le CES n’a rien d’extraordinaire. Ce qui l’est par contre un peu plus, c’est de constater qu’un partenariat a été conclu entre les Américains d’Oculus et les Chinois de Xiaomi pour mettre au point de nouveaux appareils plutôt attrayants. Le premier, on l’attendait déjà depuis un petit moment, il s’agit bien évidemment de l’Oculus Go, dont on avait déjà eu connaissance en octobre 2017.

Même casque, objectifs différents

Ce casque VR tout-en-un sera proposé au tarif de 199 dollars (donc logiquement 199 euros) et a pour but précis de « démocratiser l’utilisation de la réalité virtuelle » . L’appareil propose des lentilles de nouvelle génération améliorées par rapport à celles de l’Oculus Rift, un champ de vision de 110 degrés, un effet de flou largement réduit ainsi qu’un écran fast-switch LCD offrant une définition WQHD de 2560 x 1440 pixels. Tout cela, on le savait déjà. Mais ce qu’on a pu apprendre aujourd’hui, c’est que c’est bien Xiaomi qui va s’occuper de produire à grande échelle ces casques et d’y intégrer par ailleurs un processeur Snapdragon 821, sorti en fin d’année 2016.

Si on aurait pu espérer mieux, il faut bien penser au prix d’appel de l’Oculus Go qui est clairement sans concurrence actuellement sur le marché. Enfin, c’était sans compter sur l’annonce de Xiaomi qui va également sortir son propre casque (on comprend mieux le partenariat tout à coup) nommé Mi VR Standalone. Les caractéristiques techniques de l’appareil sont tout bonnement les mêmes que celles du Go, à l’exception près que le Mi VR sera de couleur blanche tandis que l’Oculus sera gris. Histoire de se différencier. Ah oui, et tandis que l’on pourra se procurer le casque d’Oculus partout dans le monde, celui de Xiaomi est uniquement réservé à la Chine.

Le but, vous l’aurez aisément compris, est de s’assurer un certain succès sur le marché chinois, l’un des plus florissants du monde. Les deux appareils devraient donc proposer de nombreux contenus similaires à ceux de nos actuels smartphones, à savoir Netflix, chaînes de TV, plateformes de streaming légales, applications, jeux vidéo, etc. On a hâte de tester tout ça.