CES 2018 : Razer combine smartphone Android et ordinateur portable avec le Project Linda

Ordinateurs

Par M. Excuisite le

On enfonce une porte ouverte en disant que le CES de Las Vegas est l’endroit parfait pour assister à l’évolution du monde des nouvelles technologies, mais le dernier concept de Razer n’a clairement pas failli à la réputation du salon. L’entreprise américaine a ainsi présenté le Project Linda, un ordinateur portable de 13,3 pouces alimenté par le Razer Phone. Ou quand la définition d’ordinateur portable devient littérale.

Vous n’êtes certainement pas sans savoir qu’avec le temps, de plus en plus de smartphones deviennent aussi puissants, si ce n’est plus, qu’une majorité des laptops présents sur le marché. D’autant que les consommateurs passent désormais plus de temps sur leur téléphone pour accéder à Internet que derrière un ordinateur.

Bien conscient de cette évolution, Razer a décidé de combiner le confort d’un ordinateur portable avec la puissance d’un téléphone. Arrive alors le Project Linda, un laptop biclassé smartphone. Que les anciens possesseurs de N-Gage, encore traumatisé par l’ergonomie de la bête, se rassurent, non, vous n’allez pas téléphoner avec un appareil de la taille d’un laptop.

Mettez un portable dans votre ordinateur

Le châssis de l’ordinateur portable Razer est épais de 15 mm. Il embarque un écran tactile Quad HD de 13,3 pouces, avec un rafraichissement d’images à 120 Hz. Une batterie de 53,6 Wh est présente dans la bête, autant pour faire tourner le disque dur de 200 Go que pour recharger le téléphone (on nous promet jusqu’à trois charges complètes). Côté connectique, l’ordinateur offre une prise jack de 3,5 mm et deux ports USB Type-A et Type-C.

Quid du téléphone nous direz-vous ? Le Razor Phone s’insère à la place du pavé tactile. Il permet à la machine de bénéficier de la puissance de son processeur Qualcomm Snapdragon 835 ainsi que de ses 8Go de RAM. La dalle tactile de 5,7 pouces sert aussi bien de pad que d’écran secondaire. Pour ce qui est de l’OS, le Project Linda tournera sous Android.

L’idée de propulser un PC grâce à la puissance d’un smartphone n’est pas nouvelle. L’année dernière, déjà, nous avions rencontré les créateurs français du Mirabook. Il s’agit d’un PC, une coquille vide, qui peut être relié à un smartphone bénéficiant d’un port USB Type-C compatible Display Port. Depuis l’année dernière, le projet a été lancé sur Indiegogo, avec un certain succès.

Encore au stade de concept, le bébé de Razer ne possède pas de fenêtre de sortie et encore moins de prix.