Intel veut des ordinateurs connectés en 5G dès 2019

Ordinateurs

Par Olivier le

Intel veut se positionner rapidement sur le marché des puces 5G. L’entreprise ayant quelque peu loupé le coche de la mobilité (ARM a gagné la bataille du smartphone), il n’est pas étonnant de l’entendre annoncer dès maintenant ses projets pour la fin de l’année prochaine.

Le Mobile World Congress qui s’ouvre à Barcelone va permettre à Intel de lever le voile sur un prototype d’ordinateur « deux en un » équipé d’une puce réseau de la gamme XMM 8000. Le fondeur a l’intention de démontrer la puissance de son modem, qui tire partie d’une connexion 5G, en diffusant une vidéo en streaming live. Il faudra bien sûr que cette vidéo ait quelque chose de très spécial, car aujourd’hui ça n’a rien d’exceptionnel ! Il pourrait s’agir d’un streaming de plusieurs flux 4K.

Un concept 2 en 1 dès le MWC

Intel indique également que les premiers ordinateurs portables équipés de modems XMM 8000 sortiront pendant le second semestre de 2019, ce qui laisse un peu de temps pour se faire à l’idée… et surtout, de bâtir les réseaux 5G qui, actuellement, n’en sont qu’à l’état d’expérimentation. Dell, HP, Lenovo et Microsoft ont en tout cas annoncé leur support, ce qui laisse penser qu’une Surface 5G est en développement du côté de l’éditeur de Windows.

Parmi tous les avantages de la 5G, il y en a un en particulier qui pourrait permettre à la technologie de réellement décoller : sa latence très faible, qui permettrait de jouer aux jeux en ligne avec la même réactivité qu’avec une connexion filaire ou en Wi-Fi. Une perspective prometteuse alors que les services de cloud gaming se multiplient.

Les appareils équipés d’une connexion cellulaire (ne serait-ce qu’en 4G LTE) ne sont pas si courants, en dehors des tablettes. Microsoft et Qualcomm ont lancé les PC « Always Connected » qui fonctionnent avec une version de Windows adaptée aux puces ARM. Intel n’a clairement aucune intention de laisser passer le train des ordinateurs toujours connectés.

Source: Intel