Va-t-on avoir droit prochainement à une Nintendo Switch Pro (ou Plus) ?

Jeux-Video

Par Mathieu le

Il y a un an, lors de sa sortie dans le monde, peu nombreux sont ceux qui auraient parié que la Nintendo Switch connaîtrait un succès aussi fulgurant (plus de 17 millions d’appareils vendus). Dans une époque où les caractéristiques technologiques comptent parfois plus que le support lui-même et son catalogue de jeux, la console du constructeur nippon a déjoué les pronostics et prouvé que sans maîtrise, la puissance ne sert pas à grand-chose.

La Switch, une console conçue pour durer

Pourtant, après avoir lu les déclarations Tatsumi Kimishima, le PDG de Nintendo, qui affirme que la durée de vie de la Switch dépassera le cycle habituel de 5-6 ans, on peut légitimement se poser la question : va-t-on avoir droit, prochainement, à une version 2.0 de l’appareil hybride du moment ?

Nos confrères du Wall Street Journal et de Digital Foundry se sont eux aussi questionnés sur le sujet. Peut-être ne le savez-vous pas, mais la Switch est équipée d’un processeur Tegra X1, créé par Nvidia. Malheureusement, la version du X1 présente dans la console a été modifiée par Nintendo et a, de fait, perdu quelque peu en puissance. Malgré cela, il s’agit d’une puce tout à fait convenable, capable de faire tourner avec aisance des jeux comme Zelda – Breath of the Wild ou Mario Odyssey. Mais, dans les mois à venir, voire en 2019, Nvidia pourrait proposer une nouvelle version, plus évoluée et plus puissante, que l’on nommera logiquement Tegra X2. Et Nintendo pourrait en profiter pour créer une alternative Plus ou Pro de sa Switch, qui s’équiperait de ce nouveau processeur et qui permettrait de faire évoluer tout le hardware de la console.

Un écran Full HD ?

Nouvelle puce graphique, nouvel écran ? C’est ainsi que l’on peut voir la suite logique de ce que serait cette Nintendo Switch Pro. L’appareil proposerait alors des performances en hausse dans les jeux (peut-on espérer 60 images par seconde ?) et de la vraie Full HD à l’ère de l’avènement de la 4K. L’écran de la partie « portable » de la Switch pourrait également être retouché, passant d’un 6,2 pouces en 720p à un 7 pouces en 900p voire 1080p.

Ce ne sont que des hypothèses, mais il semblerait que, pour des logiques commerciales de long terme, Nintendo soit obligé de penser à de telles évolutions. Le tout, sans porter préjudice aux premiers acquéreurs qui pourraient toujours profiter des nouveaux jeux à venir, à l’instar de ce que propose Sony et Microsoft avec leurs modèles Pro et X.