Netflix pourrait bien acheter EuropaCorp

Business

Par Olivier le

Avant cet été, on pourrait apprendre que Netflix a acquis le studio EuropaCorp. Créé en 1999 par Luc Besson, le studio a produit bon nombre de films et de séries TV : Lucy, Taken, Le Transporteur, Les Petits Mouchoirs, mais aussi Valérian et la Cité des milles planètes.

C’est justement le blockbuster de Luc Besson, sorti l’an dernier, qui est la cause des problèmes de trésorerie d’EuropaCorp. Le film n’a pas démérité, mais il aurait fallu qu’il cartonne aux États-Unis pour remettre le studio sur les bons rails (le groupe accuse une perte de 230 millions d’euros). Ça n’a pas été le cas, l’adaptation de la BD ayant été outre Atlantique un flop critique et public. C’est pourquoi, depuis quelques semaines, EuropaCorp a entamé des discussions avec de possibles prétendants.

Lucy et Valérian chez Netflix ?

Des discussions avec « divers partenaires financiers et/ou industriels potentiels en vue d’un renforcement de ses capacités financières », expliquait le groupe début février. L’entreprise s’est séparée de quelques unes de ses activités, mais Netflix semble bien parti pour empocher le gros lot. Le service de streaming américain négocierait pour reprendre EuropaCorp, ce qui a failli être le cas en février mais des négociations de dernière minute auraient repoussé la finalisation de l’accord.

Netflix reprendrait la gestion opérationnelle du studio ; Luc Besson serait financièrement intéressé au succès de ses œuvres. Le géant du streaming mettrait la main sur un catalogue intéressant composé de plus de 500 films en langue française et anglaise. De plus, Netflix gagnerait ici des productions originales qui viendront s’ajouter aux quelques 700 contenus que l’entreprise va proposer cette année.

La rumeur d’un rapprochement entre Netflix et EuropaCorp date de fin janvier, mais à l’époque on évoquait plutôt une production de plusieurs films, pas une acquisition au complet.

Source: Capital