Galaxy J2 Pro : Le smartphone déconnecté de Samsung, ou quand le Sud-Coréen dégaine un téléphone basique

Smartphone

Par Jules le

Loin des Galxay S9 ou Note 8 et de leurs caractéristiques toujours plus avancées, Samsung place le Galaxy J2 Pro comme un téléphone qui va droit à l’essentiel : la téléphonie. Ainsi, le téléphone entrée de gamme du constructeur sud-coréen se refusera à toute connexion internet.  

Attention, Samsung ne réinvente pas la roue avec le Galaxy J2 Pro. Nokia avait, l’année dernière, réédité son célèbre 3310 pour ceux qui ne voulaient garder que les principales fonctionnalités d’un téléphone portable, à savoir téléphoner et envoyer des SMS.

Étudiants et seniors, même combat

Si les Galaxy S9, Note 8, ou A8 2018 se destinent avant tout aux consommateurs moyens, Samsung vise les étudiants et les personnes âgées, avec le J2 Pro. Ce dernier vous permet donc de téléphoner et d’envoyer moult textos, mais ne dispose d’aucun moyen de se connecter au WiFi ou à un réseau 3G/4G/LTE. Un téléphone parfait pour les élèves qui ne veulent pas être distraits par le monde merveilleux d’Internet, et tous les seniors qui n’ont pas l’utilité d’un forfait téléphonique blindé de data.

Le Galaxy J2 Pro dispose cependant d’une caméra frontale de 5 Mpx et dorsale de 8Mpx. Côté appli’, les possesseurs dénicheront un dictionnaire anglais, une calculatrice, un calendrier et une radio.

Pour ce qui est du hardware, le téléphone embarque un processeur quad-core de 1,4 GHz, 1,5 Go de RAM, 16 Go de mémoire, une batterie de 2 600 mAh et un port MicroSD. Le tout reposant sous un écran AMOLED QHD de 5 pouces.

Pour le moment, le J2 Pro est exclusif au marché sud-coréen. Vendu 190 dollars, il fait d’ailleurs l’objet d’une promotion exceptionnelle. Les étudiants ayant acquis l’appareil, et passé les éditions 2019 ou 2020 de l’examen suneung (un examen national qui détermine l’entrée à l’université), pourront profiter d’une ristourne s’ils l’échangent contre un Galaxy Note, S ou A sorti après 2018.