Ligue 1 : Mediapro va lancer sa chaine 100% sport en France

Sur le web

Par Elodie le

Après avoir ravi les droits TV de la ligue 1 à Canal + pour 780 millions d’euros par an (beIN Sports 320 millions et Free 50 millions), l’agence espagnole va lancer sa chaine exclusivement dédiée au sport pour 25 euros par mois.

Passé la surprise, on se doutait bien que l’agence espagnole (détenue par un fonds chinois) n’allait pas en rester là après avoir récupéré les droits de diffusion de la Ligue 1 au nez et à la barbe de son diffuseur historique, le groupe français Canal Plus.

« Nous sommes là pour faire grandir le foot en France, a assuré Jaume Roures, le fondateur et boss du groupe Mediapro aux journalistes qui l’inondaient de question lors d’une conférence de presse organisée jeudi 31 mai au Bristol. Nous ne sommes pas ici pour lutter contre les opérateurs télécoms ou les chaînes de télévision, mais pour les convaincre que c’est mieux pour eux, pour le foot, que l’on travaille tous ensemble. »

25 euros/mois

Bien implanté en Europe et acteur majeur du sport en Espagne où il possède déjà sa propre chaîne (foot avec la Liga et autres championnats internationaux ainsi que l’UEFA, Formule 1, basket), le groupe entend proposer le même type de service en France. Mediapro propose également un ensemble de chaines OTT : BeIn Connect, BeIn Sports, Real Madrid TV, City TV consacrée à l’équipe de football de Manchester City.

Si la future offre à 25 euros par mois peut surprendre, voire dissuader, Roures affiche son optimisme : « Si vous faites une division entre le prix que l’on a payé et les 3,5 millions de fans de foot en France, vous verrez que c’est possible de faire une chaîne avec presque tout le foot pour 25 euros par mois. » « Et on espère bien faire grimper ce chiffre de 3,5 millions à 5 millions dans quelques années, comme on l’a fait en Espagne », avance-t-il.

5 millions d’abonnés escomptés

Pourtant, ce tarif est bien au-dessus de toutes les offres actuelles de Canal Plus (qui comprend autant du sport que du divertissement : talk, cinéma et séries) dès 19.90 par mois en passant par BeIn Sport à 14 euros par mois.

S’il a demandé aux journalistes présents sur place de ne pas être « très agressif » à son endroit, le patron Mediapro s’est lui-même montré très agressif dans ses prétentions.

Un accord avec les opérateurs ?

« Vous pensez que 25 euros c’est cher ? Eh bien moi je pense que non », a-t-il tranché. Il espère ainsi voir sa nouvelle chaîne distribuée par l’intermédiaire des opérateurs télécoms d’ici deux ans et pour quatre ans. Si toutefois des accords de distribution sont conclus d’ici là. Mediapro n’a aucune intention de revendre des lots de la Ligue 1 comme pouvaient l’espérer Canal Plus et SFR. Il s’est néanmoins voulu rassurant :

« On veut travailler avec tout le monde, les abonnés de Canal+ ne doivent pas s’enfuir. J’espère que notre chaîne sera dans Canal+ ». «On n’est pas ici pour lutter contre les opérateurs, on a deux ans pour s’asseoir avec tout le monde et chercher la meilleure solution. »

Et celle-ci passe par le développement de la chaine à venir :

« On va tenter de faire grossir la chaîne avec plus de foot français et plus de foot étranger. Notre expérience, c’est que les gens qui s’abonnent à une chaîne de foot ne veulent pas d’autres événements. »

Quoi qu’il en soit, s’il en est une qui se frotte les mains, c’est la LFP (Ligue professionnelle de football) qui a réussi a faire monter les enchères grâce à un plan diablement bien mené. Résultat ? Une augmentation de 60% des recettes par rapport à l’année précédente.