Star Citizen : Cloud Imperium Games justifie son pack de vaisseaux à 27 000 dollars

Jeux-Video

Par Jules le

Face aux interrogations (et moqueries) soulevées par l’annonce d’un set de vaisseaux affichant un prix de 27 000 dollars pour Star Citizen, Cloud Imperium Games a été contraint de s’expliquer.  

Si vous suivez régulièrement l’actualité de Star Citizen, vous n’êtes pas sans savoir, il suffit de regarder les nombreux commentaires sous la news (on les a tous lu avec une attention toute particulière), que Cloud Imperium Games vient de lancer le « Legatus Pack », un nouveau set de vaisseaux et autres bonus in-game facturé 27 000 dollars (en réalité 28 000 dollars puisqu’il faut avoir déjà fait un don minimum de 1 000 dollars pour accéder à la page web du pack).

« Une demande des joueurs »

Une initiative qui a été saluée par les nombreux fans du jeu, qui y voient un « ‘cadeau’ que vous fait CIG pour motiver votre participation », et évidemment moquée par tous les autres, tant la somme et la récompense peuvent sembler absurdes. Outre le côté « pay-to-win » (oui les vaisseaux seront accessibles à tous une fois le jeu sorti, mais il faudra grinder de l’argent in-game des jours durant pour les obtenir, et en attendant ceux qui y auront déjà accès posséderont un avantage non-négligeable sur leurs petits camarades), il ne faut pas oublier que la grosse majorité des vaisseaux de ce pack sont indisponibles dans la version actuelle du jeu.

Fort heureusement, face à l’engouement autour du « Legatus Pack », les développeurs de ce qui s’annonce comme la plus prometteuse/ambitieuse/fumeuse (rayez la mention inutile) simulation spatiale de tous les temps ont tenu à éclaircir les choses à travers la voix de Eric Kieron Davis, directeur du studio Cloud Imperium Games basé à Los Angeles.

Dans un communiqué adressé au site Polygon, Erik Kieron Davis explique que CIG répond « à une demande du noyau dur de notre communauté. Nous avons des fans passionnés qui ne considèrent pas Star Citizen comme un achat ou une transaction de jeu classique, mais plutôt comme un projet de rêve qu’ils veulent voir se concrétiser. » Pour le directeur du studio, le « Legatus Pack » n’a pas été créé « sur un coup de tête ».

Un projet qui inquiète

Depuis le début de son développement en 2011, et surtout sa campagne de crowdfunding l’année suivante, Star Citizen est devenu le projet de jeu le plus financé de l’histoire du financement participatif, avec un budget de 186 millions de dollars contre 500 000 dollars demandés au départ.

Devant comporter aussi bien un MMO spatial mâtiné de simulation qu’une campagne solo baptisée Squadron 42, le titre a connu de nombreux retards. Devant sortir à l’origine en 2014, le titre de CIG a été reporté au fur et à mesure que les années passaient. De même, la dernière estimation de sortie pour le mode Squadron 42 remonte à 2016. Depuis plus rien. Enfin, après avoir été de maintes fois repoussée, la version 3.0 de l’Alpha n’est sortie qu’en décembre dernier, en étant loin d’être pleinement « fonctionnelle ». La mise à jour 3.1 sortie en avril dernier corrige certes quelques problèmes, mais fait surtout office de cache-misère.

Autant de soucis qui ont fait grandir les préoccupations concernant la légitimité du jeu. À tel point qu’en décembre dernier, l’un des gros donateurs de Star Citizen a réclamé à CIG le remboursement de son don de 24 000 dollars. Ajoutez à cela la plainte de Crytek pour l’utilisation du CryEngine par Star Citizen, et l’impression que CIG a plus tendance à s’attarder sur sa boutique virtuelle que le jeu, et vous obtiendrez de sérieuses raisons de douter de l’avenir du projet.

Source: Polygon