“Operation Wire Wire” : 74 personnes arrêtées par le FBI pour arnaque par email

Sécurité

Par Kesso le

Après six mois d’enquête, l’agence américaine de renseignements a fait un vaste coup de filet dans le monde. Les arrestations se sont faites sur trois continents.

 

Le coup de filet du FBI a permis l’arrestation de 74 cybercriminels dans le monde : 42 aux Etats-Unis, 29 au Nigeria et 3 au Canada, en Mauritanie et en Pologne. Les escrocs en question ont utilisé la méthode appelé “Business E-mail Compromise”. Cette dernière consiste à contacter des employés de banques ou d’entreprises ayant accès aux finances pour leur demander de faire un virement. Ils créaient un e-mail qui paraissait officiel ou usurpaient l’identité d’un collègue ou prestataire en piratant leur boîte mail. Les victimes envoyaient directement de l’argent sur le compte des criminels.

Au total, près de 2,4 millions de dollars en liquide ont été saisis après les arrestations, ainsi que 14 millions de dollars de virements effectués sur les comptes des escrocs. Le FBI a ajouté que des particuliers, des acheteurs de biens immobiliers et des personnes âgées étaient concernés. Dans son communiqué, le Département de la Justice américaine évoque le cas de deux Nigériens de Dallas inculpés pour escroquerie. Ils ont demandé 246 000 dollars à un avocat spécialisé dans l’immobilier. Ce dernier leur avait donné 130 000 dollars.

350 millions de dollars récupérés depuis 2014

Kenneth Blanco, le directeur du Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) a indiqué que 350 millions de dollars volés à des Américains avaient été récupérés. Le FinCEN est un branche du département du Trésor des Etats-Unis qui luttent contre le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et d’autres crimes financiers. Le FBI qui fait partie de ce programme a travaillé aux Etats-Unis avec les ministères de la Justice, du Trésor public et de  Sécurité intérieure. Il a aussi travaillé avec les postes et les polices des six autres pays impliqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *