Mario Kart : La science s’est penchée sur la question et son verdict est sans appel, Wario est le meilleur pilote de Kart

Jeux Vidéo

Par Jules le

Histoire de mettre fin aux éternels débats sur le meilleur personnage de Mario Kart, un analyste biclassé chercheurs en données a soumis le jeu de course de Nintendo à la froideur et l’intransigeance des mathématiques. Et le résultat est là : Wario est ce qui ce fait de mieux en matière de pilote de Kart.  

La science est-elle allée trop loin ? Quand l’homme arrêtera-t-il de se prendre pour Dieu en voulant se servir de la science pour résoudre les mystères de la vie ? Le dernier flirt en date avec le divin n’est pas la quête de l’immortalité, mais l’éternelle question du meilleur personnage de Mario Kart 8. Une problématique qui a créé de nombreux schismes au sein de la communauté des joueurs.

Henry Hinnefield à la recherche de la science dans Mario Kart (allégorie).

Optimum de Pareto pour un Mario Kart optimal

En termes de « swag » le meilleur perso est Donkey Kong (pas le peine de me mentionner, y’a pas de débat à avoir). En revanche, quid des performances ? Pour déterminer quel pilote sortait réellement du lot, l’analyste Henry Hinnefield, officiant pour Civis Analytics, a étudié les combinaisons pilote/kart/pneus à travers le concept d’Optimum de Pareto.

N’ayant pas fait de micro-économie, il m’est difficile de vous détailler ce concept sans m’appuyer sur la page Wikipédia dédiée (que je vous invite grandement à consulter). Sa définition de l’Optimum de Pareto se présente ainsi : « Un Optimum de Pareto est une allocation des ressources pour laquelle il n’existe pas une alternative dans laquelle tous les acteurs seraient dans une meilleure position. » Concrètement, il s’agit d’une mesure d’efficacité qui permet, dans le cas d’une société par exemple, de déterminer les états dans lesquels on ne peut pas améliorer le bien-être d’un individu sans détériorer celui d’un autre.

Crédit : Heny Hinnefield

Dans le cas de Mario Kart, il s’agit de savoir quelle combinaison permet d’atteindre une accélération optimale sans sacrifier la vitesse globale. En s’appuyant sur le rapport accélération/vitesse des différentes combinaisons pilotes/karts/pneus, Henry Hinnefield a obtenu un nuage de points. Ces derniers sont situés dans la courbe nommée « Frontière de Pareto ». Au-delà de cette courbe, il est impossible d’obtenir une meilleure accélération sans sacrifier la vitesse. Ce qui signifie que tous les points situés sur la courbe sont les configurations « optimales ».

Comme j’ai l’impression de parler une langue morte et enterrée depuis des siècles, passons directement au résultat. Les différentes combinaisons Karts/pneus impliquant Wario représentent la moitié des meilleures configurations du jeu. Notamment le combo Paracoccinelly / roues Roller. Il est suivi de près par Donkey Kong. Bien entendu, si Heny Hinnefield est parvenu à déterminer le meilleur pilote de Mario Kart 8, il a également donné le nom du pire conducteur du jeu. Et il s’agit de Metal Mario.