La PlayStation 5 miserait sur des technologies AMD

Jeux-Video

Par Olivier le

La nouvelle guerre des consoles aura bien lieu… mais peut-être pas tout de suite. À l’occasion de l’E3, Microsoft et Sony ont laissé entendre qu’ils préparaient bien de nouvelles bêtes de course pour les salons. Il faudra cependant se montrer un peu patient.

Chez Microsoft, Phil Spencer le directeur de la division Xbox a indiqué que les équipes étaient sur le pied de guerre pour le développement de la prochaine génération de la console, qui se cacherait derrière le sobriquet “projet Scarlett”. On parle même d’un écosystème de produits plutôt qu’un boîtier unique… mais aussi d’un lancement en 2020.

Zen et Navi

Du côté de Sony, ce ne sont encore que des rumeurs basées sur une indiscrétion entendue par Forbes (en plein E3, ce qui n’est sans doute pas une coïncidence). La PlayStation 5 s’appuierait sur des technologies AMD : pour le processeur, les joueurs auraient droit à l’architecture Zen ; pour la partie graphique, le GPU se baserait sur la technologie Navi.

Navi est très récent dans le petit monde des GPU, et pour cause : AMD développerait cette architecture pour Sony et sa prochaine génération de console. Gravée en 7 nm, cette puce limiterait sa consommation électrique. AMD est coutumier du fait, l’entreprise a pris l’habitude de faire du sur-mesure pour ses gros clients.

Dans le cas qui nous occupe ici, l’affaire est tellement importante qu’AMD investirait beaucoup de ressources dans le projet Navi, au détriment de ses autres activités et en particulier la Radeon VX Vega. Il reste des zones d’ombre bien sûr. On ignore encore si Sony compte insérer sous le capot de la PS5 un système-sur-puce qui contiendrait les composants essentiels de l’appareil, ou si le constructeur veut utiliser un Ryzen et des puces Navi séparées. Il faut néanmoins se préparer à une console particulièrement performante…

Source: Forbes