Foscam E1 : une nouvelle caméra IP pour surveiller efficacement sa maison sans se ruiner

Il n’est pas nécessaire de payer un demi-millier d’euros pour bénéficier de bonnes caméras de surveillance sans fil. La technologie est aujourd’hui suffisamment aboutie pour permettre à n’importe qui de mettre en place un dispositif facile à installer, facile à monitorer à distance et surtout accessible à toutes les bourses. La caméra IP Foscam E1 démocratise enfin ces équipements et concentre tous ces avantages.

La situation est arrivée à tout le monde. Il est 19 heures et vous rentrez chez vous. Sur le pas de la porte, un bon de passage d’un livreur. Ce dernier a lâchement décidé d’ignorer le petit adhésif où vous indiquiez pourtant d’une belle écriture bâtonnée : MERCI DE DÉPOSER LE COLIS CHEZ MONSIEUR DUPOND, LE VOISIN D’À CÔTÉ. Alors, d’accord, monsieur Dupond aime bien les Rottweilers. Mais si seulement vous aviez pu discuter avec ce livreur pour le convaincre de la gentillesse vos voisins canins, vous auriez sûrement pu mettre la main sur ce colis.

Foscam E1, une caméra sans-fil facile à installer

Ne plus rater quelqu’un qui passe à proximité de votre sonnette d’entrée, garder un oeil sur sa maison, son local où les locaux de son entreprise ne sont plus une question d’argent ou de moyens techniques. La Foscam E1 fait partie de ces caméras sans fil de nouvelle génération qu’il est possible de fixer et de mettre en marche en quelques minutes. Son installation est d’une simplicité enfantine. La Foscam E1 se décompose en deux appareils : une base, qui se connecte au réseau Internet de votre maison, et une caméra sans fil, qui va transmettre à la base les informations.

La caméra, tout d’abord, se présente sous la forme d’un petit appareil (75 × 53,5 × 100 mm) que l’on peut fixer à un mur grâce à son socle. Cette caméra peut aussi bien être installée en intérieur qu’à l’extérieur. Elle est en effet étanche à l’eau et à la poussière (IP 65). Cette caméra est sans-fil : ni câble pour la relier à Internet, ni prise d’alimentation ne sont nécessaires à son bon fonctionnement. Elle dispose d’une batterie de 5000 mAh rechargeable qui lui permet de bénéficier d’une autonomie de 6 mois (suivant les conditions et les lieux dans lesquels elle se trouve).

Mieux, elle dispose d’un champ de vision de 110 degrés et embarque un haut-parleur et des micros. Il est donc possible de discuter avec un quelqu’un qui se trouve devant la caméra (notre fameux livreur), ou tout simplement de faire fuir quelqu’un qui s’approche d’un peu trop près d’un endroit où il ne devrait pas se trouver.

Revenir dans le temps jusqu’à 7 jours en arrière

Cette caméra est reliée en WiFi (votre WiFi, justement), à une base. C’est elle qui va se charger de récupérer les images de la caméra, puis, au choix, de les envoyer sur le Cloud de Foscam, où sur un disque dur que l’on peut brancher sur le port USB de la base. Cette base va alors stocker jusqu’à 7 jours d’images. Grâce à l’application mobile Foscam, il est ensuite possible de revenir en arrière et de vérifier ce qu’il s’est passé à un endroit précis durant une semaine. La Foscam E1 est d’ailleurs une caméra intelligente. Afin de préserver la batterie de la caméra, il est possible d’activer un mode de détection de mouvement, qui envoie alors une alerte push sur le smartphone de l’utilisateur lorsque quelqu’un passe devant la caméra.

La Foscam E1 sera disponible dès le 10 juillet prochain au prix de 259,90 euros, ce qui est le meilleur rapport qualité-prix du marché actuel. Le pack de base comprend une Passerelle wifi S1 ainsi qu’une Caméra B1, mais il est également possible d’associer jusqu’à trois caméras B1 supplémentaires à la base, afin de constituer un système de surveillance complet. Ces dernières sont vendues 159,90 euros pièce.