La Porsche 919 Hybrid pulvérise un record de 35 ans sur le Nürburgring

Automobile

Par Henri le

En course automobile, on a parfois l’impression que certains temps ne seront jamais battus. Mais pour ses derniers tours de piste, la Porsche 911 Evo s’est offert un record de choix sur le Nürburgring.

Crédit : Porsche

La semaine dernière, Volkswagen impressionnait en battant le record de temps du Pikes Peak International Hill Climb, une des plus anciennes courses automobiles des États-Unis. Porsche a répondu à son collègue allemand de la meilleure des façons, en battant un record vieux de 35 ans sur le célèbre Nürburgring, considéré comme un des circuits les plus difficiles du monde.

C’est la Porsche 919 Hybrid LMP1 dans sa configuration Evo, conduite par Timo Bernhard, qui a réussi cet exploit vendredi dernier dans la matinée. Elle a ainsi avalé les 20,8 km de piste en 5’19’’55. Il faut préciser qu’elle embarquait un nouveau logiciel de conduite à bord et n’était pas restreinte à un débit de carburant particulier.

Crédit : Porsche

Le précédent record de la marque, inscrit au volant d’une Porsche 956, datait de 1982. Stefan Bellof avait vaincu l’Enfer vert en 6’11’’13, soit 52 secondes de plus que Timo Bernhard !

Un record qui intervient alors que la Porsche 919 Hybrid s’est lancée dans sa tournée d’adieu. Ce prototype, qui a permis de remporter les 24 heures du Mans à trois reprises (de 2015 à 2017), rejoindra bientôt le musée du constructeur à Stuttgart.

Le véhicule, qui a connu plusieurs modifications au cours de sa carrière, dispose d’une solution technique très efficace. Il utilise un moteur V4 essence turbocompressé pour le train arrière, mais également d’un moteur-générateur électrique à l’avant.

Crédit : Porsche

Une association qui lui a permis d’atteindre une pointe à 369 km/h sur une des lignes droites. On note aussi la présence de plusieurs ingénieux systèmes de récupération d’énergie, notamment un qui fonctionne grâce au gaz d’échappement ou un autre qui récupère l’énergie cinétique due au freinage.

Pour son « jubilée », on peut dire que le modèle a définitivement marqué l’histoire de ce circuit mythique. Mais voyez plutôt !