Back Market : quand l’achat d’un produit tech devient un achat responsable

Il n’est pas toujours facile de savoir quoi faire de son ancien smartphone lors de l’achat d’un nouveau. Le donner ? Il est souvent trop vieux ou même cassé. Le revendre sur des sites de petites annonces ? À quoi bon, si ce n’est gaspiller de l’énergie à négocier le prix d’un appareil dont la valeur est souvent difficilement estimable. Pourquoi alors ne pas lui donner une nouvelle vie ? C’est ce que propose Back Market, le spécialiste des produits éléctriques et électroniques reconditionnés, dont le modèle économique repose sur l’économie circulaire, avec tous les bénéfices et les valeurs positives qui en découlent.

Car, soyons honnête, ce fameux « vieux smartphone », on le laisse bien souvent traîner dans un tiroir, « au cas où », pendant des années, avant finalement de le jeter à la poubelle. Ce geste n’est toutefois pas anodin. Il contribue en effet à accroître un peu plus le nombre de déchets électriques et électroniques (ou DEEE) que la population mondiale produit chaque année. En 2016, ces fameux DEEE s’élevaient à 44,7 millions de tonnes au niveau mondial. C’est l’équivalent de 4500 Tour Eiffel de déchets électroniques ! La France, à elle seule, en a produit 1,4 million de tonnes.

Ces déchets, justement, sont souvent très mal triés. Seuls 20 % des métaux contenus dans les DEEE passent en effet par les circuits officiels. Un chiffre qui chute même à 1 % quand on s’intéresse de près aux métaux rares (lithium, étain, terres rares), dont le recyclage est coûteux et complexe. C’est à la fois un immense gaspillage de ressource, mais aussi une pollution sans précédent.

L’économie circulaire, pour revendre et acheter de façon responsable

Plutôt que de jeter ou de conserver, pourquoi alors ne chercher à donner une seconde vie à ses appareils ? C’est justement le principe de l’économie circulaire et la solution proposée par Back Market. En envoyant son ancien smartphone ou sa tablette à Back Market, ce dernier met directement en relation les consommateurs avec des centaines d’usines de reconditionnement situées en France et en Europe. Le produit est alors remis à neuf, contrôlé par des professionnels et remis sur le marché, à moindre coût. Pas question de remettre entre les mains des clients des produits d’occasion non vérifiés, il s’agit ici d’un reconditionnement garanti. Ce sont ainsi plus de 400 tonnes de DEEE qui ont été évitées depuis le lancement de Back Market en novembre 2014. 

Cette économie circulaire est aussi l’occasion de dégager un bénéfice social et écologique. Ainsi, un projet de rapport du parlement européen estimait que si les entreprises européennes privilégiaient le réemploi de leurs ordinateurs plutôt que leur recyclage, cela permettrait d’éviter l’émission de 6 millions de tonnes de gaz à effet de serre, d’économiser 44 millions de mètres cubes d’eau mais aussi de créer 10 500 emplois non délocalisables. Et c’est sans parler des prix des appareils remis sur le marché, que l’on peut trouver entre 30 et 70 % moins chers que sur le marché du neuf.

Back Market vous permet d’acheter des appareils reconditionnés au meilleur prix

Pour mieux mettre en avant les avantages méconnus de l’économie circulaire, Back Market va jusqu’au bout de sa démarche. L’entreprise française permet non seulement aux clients d’acheter des appareils reconditionnés mais aussi de revendre leurs anciens appareils. Elle se chargera de les nettoyer, les réparer et les réinjecter sur le marché. Il est temps de sortir ce vieux smartphone de son tiroir.