Spotify : Le service de streaming musical connait une hausse d’abonnés payants (mais aucun bénéfice à l’horizon)

Sur le web

Par Jules le

Nintendo et Sony n’étaient pas les seuls à publier leurs résultats trimestriels ces derniers jours. Spotify est également de la partie. Et si le Suédois enregistre une hausse d’abonnés payants, ce n’est pas le cas de ses bénéfices qui restent inexistants.  

Bien qu’il ait perdu sa place de leader aux États-Unis, Spotify reste le service de streaming musical le plus utilisé à l’international. Avec un total de 180 millions d’abonnés, le Suédois compte désormais 83 millions de clients payants, soit une hausse de 8 millions depuis le mois de mai dernier.

À titre de comparaison, Apple Music, qui a réussi à détrôner le Suédois aux États-Unis, ne compte que 40 millions d’abonnés payants.

Écoute à perte

En revanche, tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes d’un point de vue financier pour Spotify. Cette hausse d’abonnés payants n’a pas permis à l’entreprise de dégager des bénéfices ce trimestre-ci. Pire encore, le service de streaming musical affiche une perte de 90 millions de dollars, ce qui représente 7% de son chiffre d’affaires. Rien que son entrée en bourse en avril 2018 lui a coûté 30 millions de dollars.

Mais Spotify ne semble pas prioriser les bénéfices puisque le Suédois espère d’abord atteindre les 100 millions d’abonnés payants d’ici la fin de l’année plutôt que de voir ses revenus renouer avec la hausse.

 

Source: Spotify