Xbox All Access : Microsoft réfléchirait à proposer la Xbox One avec un abonnement avec engagement

Jeux-Video

Par Gaël Weiss le

Et si l’argument principal lors de l’achat d’une console n’était pas tant son hardware que les services qui lui sont liés et les jeux ? Microsoft aurait déjà réfléchi à la question et devrait lancer dans les prochaines semaines le Xbox All Access, un abonnement avec un engagement de deux ans qui inclurait une Xbox One (S ou X), le Xbox Game Pass ainsi qu’un accès au Xbox Live.

L’idée de Microsoft n’est pas idiote. Plutôt que d’acheter une console, puis de prendre des abonnements à différents services par la suite, Microsoft aurait dans l’idée de proposer à ses joueurs un abonnement mensuel avec la console et les services, avec un engagement de deux ans et donc un tarif mensuel relativement abordable.

Microsoft pose la question : vaut-il mieux payer une console ou un abonnement ?

Très concrètement, Microsoft devrait ainsi lancer aux États-Unis dans les prochaines semaines le Xbox All Access. Contre 22 dollars par mois, pendant deux ans, ce nouveau service permettra à ses adhérents de posséder une Xbox One S, mais aussi un abonnement au Xbox Live et un abonnement au Xbox Game Pass. Ce dernier se présente comme un véritable Netflix du jeu vidéo, et permet d’accéder à un catalogue d’une centaine de jeux vidéo, dont de nombreuses exclusivités. Microsoft aurait d’ailleurs une seconde offre, de 35 dollars par mois, qui comprendrait une Xbox One X au lieu d’une Xbox One S. Passé les deux années d’engagement, la Xbox deviendra alors la propriété de l’adhérent.

Avec un engagement de deux ans, ce service reviendrait donc à 528 dollars avec la Xbox One S et 840 dollars avec la Xbox One X. C’est respectivement 62 et 19 dollars moins chers que si l’on prenait les consoles et les services séparément. Est-ce une bonne affaire ? Difficile à dire tant cela dépend du client et de ses envies. Mais en prenant en compte le fait que les périodes de soldes et de promotions permettent bien souvent de trouver les consoles moins chères, cet abonnement n’est, au bout du compte, peut-être pas une si bonne affaire pour les acheteurs les plus renseignés.

Il s’agit pour l’instant de simples rumeurs, relayées par The Verge ou Windows Central. Mais les journalistes qui les ont publiés affirment que Microsoft devrait bientôt lancer ce service aux États-Unis, dans un premier temps, puis dans le reste du monde si elle trouve son public.