Elon Musk ne veut plus retirer Tesla de la bourse

Automobile

Par Gaël Weiss le

Retirer Tesla de la bourse afin de mettre l’entreprise à l’abri des spéculateurs ? Elon Musk y a songé durant le milieu du mois d’août. Finalement, l’opération ne se fera pas. Non par manque d’investisseurs ou d’argent, explique Elon Musk, mais parce que ses actuels investisseurs ne le désirent pas et surtout parce qu’un tel mouvement financier demanderait beaucoup trop de temps au milliardaire.

La Tesla Roadster, dont le premier modèle grand public est attendu pour 2020.

Les derniers mois ont été difficiles pour Elon Musk et pour Tesla. Sous le feu des critiques, il a été reproché à Tesla de ne pas tenir ses objectifs et les nombreux scandales qui ont émaillé l’actualité ces derniers mois n’ont pas arrangé les choses. Résultat, l’action boursière de Tesla joue au yoyo, au grand dam d’Elon Musk et des investisseurs. Ce qui a poussé le milliardaire durant le mois d’août à réfléchir à faire sortir Tesla de la bourse et mettre l’entreprise à l’abri des spéculateurs.

La nouvelle avait été accueillie très fraîchement à la fois par les investisseurs et par les observateurs. Et après mûre réflexion, Elon Musk a annoncé ce week-end sur le blog de Tesla qu’il ne comptait pas retirer le constructeur de voitures électriques et de batteries de la bourse. Elon Musk avance pour cela deux raisons.

Des actionnaires peu enthousiastes à l’idée de retirer Tesla de la bourse

La première provient de ses actuels investisseurs. « La majorité des actionnaires à qui j’ai demandé s’ils désiraient rester avec Tesla si cette dernière se retirait de la bourse m’ont dit, pour faire vite, “S’il te plaît, ne fais pas ça” ». Le message était clair. Elon Musk explique également qu’en se penchant sur un processus de privatisation de Tesla, il s’est rendu compte que ce dernier lui demanderait énormément de temps. « C’est un problème parce que nous avons absolument besoin de nous concentrer sur la production de la Model 3 et de devenir rentables » explique-t-il sur le blog.

« Je ne le fais pas, mais… »

Pour Elon Musk, il n’est donc plus question de faire sortir Tesla de la bourse. Mais, explique-t-il, en posant la question de cette sortie à différents investisseurs, il s’est rendu compte que l’opération était techniquement tout à fait possible. « Mon sentiment est qu’il y a largement de quoi financer la privatisation de Tesla ». Un moyen pour Musk de laisser entendre que sur un autre coup de tête, il pourrait tout à fait envisager à nouveau de sortir sa société de la bourse.

Source: Tesla