[MàJ] BlackBerry et Wiko ont eux aussi triché avec des photos pros pour illustrer les capacités de leurs smartphones

Smartphone

Par Henri le

La qualité des photos est devenue un facteur important d’achat pour de nombreux acheteurs de smartphones. Et les constructeurs l’ont bien compris, quitte à mentir un peu.

Le Wiko View 2 et le BlackBerry Key2 LE sont tous les deux sortis cette année et promettent bien évidemment des performances photos de haute qualité. Si ce n’est pas tout à fait le cas, les deux marques affichent toute deux la même photo sur leur site officiel pour prouver leur dire.

Le problème, c’est qu’elles ont utilisé le même cliché. On y voit une jeune fille à lunette devant des spots de lumière bleu et rouge. Une photographie censée montrer les capacités des smartphones en basse luminosité. Bien évidemment, elle n’a jamais été prise par l’un des deux appareils, ni même un smartphone.

Comme souvent, ce sont les fichiers EXIFS qui ont permis de connaitre la vraie nature de cette dernière. Cette photo libre de droits, prise par l’Australien Ben Blennerhassett, a été postée au mois de juillet 2017 sur le réseau social Unsplash. On y apprend d’ailleurs que ce photographe professionnel a utilisé un Canon 5D Mark III et une optique de 35 mm ouvrant à f/1,8 pour la prendre. Autrement dit, rien qui ne se rapproche de la qualité d’un smartphone, quel qu’il soit.

Si son utilisation était autorisée, elle laisse clairement entendre que ces deux appareils étaient capables de produire de tels clichés. Ce n’est pas une première puisque nous traitions récemment un cas similaire survenu avec Huawei et son Nova 3. Ce type de marketing semble donc se retourner contre les constructeurs eux-mêmes.

MÀJ : Wiko est rentré en contact avec nous pour nous signaler qu’il n’y avait aucune volonté de tromper le consommateur. La firme vient donc de rajouter (pour l’instant tout en bas de page) qu’il s’agit “d’écrans simulés et de photos non contractuelles”.