Disney reconnait avoir sorti « trop de Star Wars trop vite » et va se calmer

Cinéma

Par Henri le

Star Wars est une des franchises les plus lucratives du monde, mais elle a récemment montré des signes d’essoufflement. Et Disney en est conscient.

Interviewé par The Hollywood Reporter, Bob Iger, le PDG de Disney a expliqué que la franchise allait connaitre « un ralentissement », mais pas un arrêt bien évidemment.

J’ai pris la décision en ce qui concerne les timings, et quand je regarde en arrière, je me rends compte que j’ai fait une erreur. Je prends sur moi cette faute d’avoir voulu en faire trop, trop vite. Vous pouvez vous attendre à un ralentissement des choses, mais cela ne veut pas dire que l’on va arrêter de faire des films.

Une décision qui a fait suite à la déception de Solo : A Star Wars Story, sorti au mois de mai dernier. Comme toujours avec la franchise, tout reste à tempérer puisque ce dernier aurait tout de même rapporté 400 millions de dollars. Une somme bien moins élevée que les huit épisodes officiels ou même que le spin-off Rogue One : A Star Wars Story (qui a rapporté 1,05 milliard de dollars).

Il a par ailleurs signalé que l’épisode 9 était en préparation et que c’est J.J. Abrams, qui s’était occupé du Réveil de la Force, qui travaille dessus actuellement. Cet épisode fera partie de la nouvelle trilogie débutée en novembre 2017. Il s’agira du quatrième film Star Wars depuis 2015…

J.J. Abrams est occupé sur l’Episode IX actuellement. Nous avons des talents incluant David Benioff et D.B. Weiss (les producteurs de Game of Thrones), qui sont en train de développer la saga à leur manière, même si nous n’avons pas encore de détails à donner sur ce sujet.

Iger semble avoir compris que la sortie d’un film de la franchise doit rester un événement, et pas simplement pour les fans absolus. Pourtant, en février dernier, la firme a annoncé que des nouveaux films de l’univers Star Wars allaient être réalisés par les créateurs de la série Game of Thrones. Il s’agira d’aventures séparées de celle de Luke Skywalker ou des intrigues liées aux Jedi.

Nous arrivons à un point où nous allons commencer à prendre des décisions sur ce qui devra arriver après le film de J.J. Abrams. Mais dans tous les cas nous serons un peu plus prudents en termes de volume et de timing.

Vous l’aurez compris, Disney n’a pas non plus l’intention de vous laisser quatre ou cinq années sans ses héros favoris.