Pokémon Let’s Go, c’est bien, mais quid d’un vrai open-world pour la franchise phare de Nintendo ?

Jeux-Video

Par Mathieu le

Alors que la Nintendo Switch s’apprête à accueillir son véritable premier jeu Pokémon (le 16 novembre prochain), de nombreux regards sont déjà tournés vers le futur. Il faut dire que cette première mouture semble être plus proche d’un remake de Pokémon Jaune, sorti il y a plus de 18 ans en France, que d’un tout nouveau titre.

Let’s Go, le début

Depuis près d’un an, les possesseurs d’une Switch patientent et espèrent voir arriver rapidement le « premier vrai Pokémon » de la dernière console de Nintendo. En novembre 2017, un insider réputé fiable et ayant des sources chez Game Freak affirmait : « La société était très nerveuse à l’idée de s’éloigner radicalement du concept de base des jeux Pokémon qui ont fait recette jusqu’à présent », mais que les excellents accueils réservés par le public à des titres comme Mario Odyssey et The legend of Zelda : Breath of the Wild ont « convaincu les dirigeants de créer un jeu Pokémon aussi innovant que ces derniers ». Alors, il est pour quand ce premier Pokémon en véritable open-world ?

Pour Junichi Masuda, producteur de Pokémon Let’s Go Pikachu / Évoli, ce premier jeu Switch ne sera qu’un début, comme il le confie à nos confrères de The Verge :

« J’espère vraiment que Let’s Go servira de base ou de point de départ pour les 20 prochaines années de Pokémon. Je pense que c’est important que Pokémon continue à servir de force positive dans le monde, de rendre les gens plus heureux, d’enrichir leur vie de plusieurs manières. Mais je ne pense pas que la licence doit rester uniforme, que l’expérience de jeu doit rester inchangée. Je pense qu’il y a encore la place pour apporter de la variété, pas seulement avec les jeux de la série principale, mais également avec plus de titres spin-off. »

Une image qui donne envie…Crédit : TheRealMattix

Le nouveau jeu dès l’année prochaine ?

Si l’on peut croire qu’il affirme ici qu’à l’inverse de ce qui était pensé, la franchise Pokémon n’ira pas vers l’open-world, une autre interview, accordée cette fois à Eurogamer laisse penser le contraire :

« J’ai toujours apprécié relever de nouveaux challenges et faire de nouvelles choses avec Pokémon. On ne sait pas vraiment si les joueurs vont apprécier cette nouvelle manière de jouer (avec Let’s Go), mais l’idée de réaliser une IA qui permette aux Pokémon de vivre leur vie et d’apparaître de manière moins abrupte est intéressante. Je cherche toujours des idées pour changer l’approche que j’ai du jeu, et en ce sens, l’idée d’un monde ouvert est toujours sur la table. »

L’idée quant à elle fait déjà l’unanimité chez les joueurs qui rêvent de pouvoir traverser un monde complètement ouvert dans lequel vivent des Pokémon en liberté. Il faut avouer que ça laisse songeur. Si l’on en croit les fréquences de sorties des jeux de la série ces dernières années, on pourrait voir le jeu débarquer pour la fin d’année 2019. Junichi Masuda a lui assuré que des images seront montrées « Un jour…en 2019 ! ».