Android : Google oblige les constructeurs de smartphones à deux ans de mises à jour de sécurité

Android

Par Henri le

Google a décidé d’appliquer ses mises à jour de sécurité plus sérieusement sur les smartphones Android. La firme de Mountain View a donc décidé de serrer la vis avec les constructeurs qui ne jouent pas le jeu.

Google a beau proposer chaque mois des correctifs et mises à jour de sécurité pour Android, peu de constructeurs les proposent directement sur leurs smartphones. La firme a donc décidé d’obliger les marques à être plus investies sur le sujet en leur proposant un contrat qui concerne tous les smartphones annoncés et vendus après le 31 janvier 2018.

Le site The Verge indique que les fabricants qui commercialisent un smartphone Android utilisé par plus de 100 000 utilisateurs (soit 75% des appareils) doivent obligatoirement proposer deux ans de mises à jour de sécurité.

Le géant du net ne peut pas forcer ces derniers à les proposer chaque mois, mais depuis le 31 juillet dernier, il oblige à ce qu’une mise à jour soit publiée au moins tous les 90 jours la première année. Soit quatre fois par an au minimum. Un tel délai n’est pas mentionné dans le contrat en ce qui concerne la deuxième année, mais les constructeurs doivent malgré tout continuer à proposer régulièrement les correctifs.

Et si les fabricants ne jouent pas le jeu ? La firme explique que s’il n’y a pas de justifications valables, Google peut tout simplement refuser d’approuver les futurs smartphones de la marque. Cet accord concerne a minima l’Europe, mais il serait étonnant de ne pas le voir appliqué dans le monde entier. On peut être circonspect face à cette « demande imposée », mais elle aura au moins le mérite de secouer les marques qui proposent des mises à jour de façon totalement sporadique, ou les réservent à certains modèles en particulier.